Casseurs Flowters - 15h02 - Regarde comme il fait beau (dehors)

Publié le par Natsuki

Regarde comme il fait beau dehors
C'est l'heure pour aller jouer
Regarde comme il fait chaud dehors
Faut sortir s'aérer
J'm'en bats les couilles !

Abattu par la fatigue d'avoir rien branlé
Le projet c'était d'rien foutre, et j'ai aucun plan B
J'pense qu'à glander, chanter, m'esquinter la santé
Mon cochon d'Inde est mort de faim, j'lui donnais rien à manger
Quinze appels manqués : rappelle-moi d'jamais les rappeler
Aucun objectif : j'suis sûr de pas les rater !
J'écris jamais d'chansons : j'suis sûr de pas les rapper
J'suis fakir, j'marche pieds nus sur des assiettes cassées
Il m'reste qu'une barre d'énergie, ça sent la panne de réseau
Tu viens d'finir tes exos, j'finis ma boîte de Lexo
J'vis dans mon dix mètres carré, carrelage couvert de crasse
Si j'prends l'balai, c'est juste pour changer la poussière de place

Regarde comme il fait beau dehors
Pff... Ouais, ouais...
C'est l'heure pour aller jouer
J'm'en bats les couilles !
Regarde comme il fait chaud dehors
Faut sortir s'aérer
Pff... Non !
Regarde comme il fait beau dehors
C'est l'heure pour aller jouer
J'vais rester à l'intérieur, j'crois
Regarde comme il fait chaud dehors
Faut sortir s'aérer

J'vis en marge, plus ça va, plus j'me détache
Déchiré sur les photos : même sur l'périph', j'souris quand y a les flashs
J'frôle la syncope, tise à m'en rendre malade
Au réveil, le p'tit déj', c'est une fin d'clope et une part de pizza froide
Fatigué, j'trouve même plus la force de m'ennuyer
Tout c'qui traîne peut devenir un cendrier
On est restés bloqués sur les vieilles vannes de lycée
Si t'as pas d'nouvelles histoires, on va les remasteriser
J'veux qu'on m'foute la paix, j'dors, j'provoque la chance
J'suis à l'autre bout du canapé sur les photos d'vacances
J'avance avec un fort taux d'latence
J'me réveille à midi, j'ai la gaule à 18

Regarde comme il fait beau dehors
Pff... Ouais, ouais...
C'est l'heure pour aller jouer
J'm'en bats les couilles !
Regarde comme il fait chaud dehors
Faut sortir s'aérer
Pff... Non !
Regarde comme il fait beau dehors
C'est l'heure pour aller jouer
J'vais rester à l'intérieur, j'crois
Regarde comme il fait chaud dehors
Faut sortir s'aérer

"Bonjour, j'ai une quatre-saisons et une calzone : c'est ici ?"

Tu peux garder la monnaie, j'ai mal au crâne quand j'calcule
Des pizzas, des films bizarres, des femmes, des tentacules
J'allume une clope et pense à celle d'après pendant qu'j'la fume
Comme une pucelle dans un gang-bang : j'en branle pas une
J'prends l'évolution dans l'sens contraire : j'végète
J'descends même plus mes poubelles : j'les lance par les fenêtres
J'ai la flemme de nettoyer mes fringues : j'les jette
J'ai des portraits d'mes ex : on fera des parties d'fléchettes
"Un t-shirt propre qui traîne" égale "nouvelle taie d'oreiller"
La flemme d'aller pointer au taff, j'me lève du mauvais pied
J'ramasse la Playstation et les jeux qu'on m'a prêtés
Puis j'trace à Easy Cash : tout est bon à monnayer

Regarde comme il fait beau dehors
Pff... Ouais, ouais...
C'est l'heure pour aller jouer
J'm'en bats les couilles !
Regarde comme il fait chaud dehors
Faut sortir s'aérer
Pff... Non !
Regarde comme il fait beau dehors
C'est l'heure pour aller jouer
J'vais rester à l'intérieur, j'crois
Regarde comme il fait chaud dehors
Faut sortir s'aérer

Commenter cet article