Jul & Houari - La Gâchette

Publié le par Hillslion

Comment t’es jolie, fais-moi planer, j’ai mal
J’cache mes larmes quand j’suis seul en bolide
J’ai pas l’profil type, j’ai pas la baraque à Tony
Ah tenez-moi, j’suis alcoolique
Ah tenez-moi, j’ai bu trop d’litres
Sur les nerfs, j'tremble, j'me sens moins solide

J’fais de l’insomnie, j’suis posé dans l’appart’
Le couz’ a la Kalach’ sous son lit
Fais gaffe, pour rien ça parle ratatata bolide
Ah oui, mon équipe, elle est solide
Comment ils nous font les tauliers
Tiens ta parole si t’as promis

Oh reste poli, j’t’ai vu grandir
Maintenant, tu chantes, tu te prends pour Tony
T’as fait deux mois, tu sors, tu te prends pour Broly
Ne va pas loin dans ta folie
Où va le monde ? C’est l’agonie
Ça s’trahit pour d’la money

(x2)
Y a les petits contre l’État
Le doigt sur la gâchette
Si t’es chaud, t'inquiète
Y a personne qui t'achète

(x2)
Me raconte pas tes conneries
Quand c’est bouillant, je suis lonely
Au quartier, on souffre mais on rit
Ce soir, je bois, je suis en ruine

J’vois trop la sère-mi
C’est ta famille, ton sang d’la veine
Il faut pas qu’tu le renies
On veut tous une Monica
Grosses fesses, gros nips
Pour s'faire des sous, moi, faut qu'j'bizz
Ouais, je la fuck dans la colline
Tu connais, motherfucker police

J’ai assez zoné ; Regarde, je m’en sors pas mal
J’ai rappé au lieu de voler
J’oublierai personne, c’est gravé
Ouais, j’vous connais
C’est Ju-Ju-Jul, tu m’reconnais ?
Accroche-toi, faut te cramponner
Trop sniffent, ont des crampes au nez

Désolé... Ouais ouais, désolé
Tu l’vois quand t’as besoin
On te ferme les volets
Ouais, pour toi j’suis là, j’prends le relais
Avant d’décider, je relis
Ouais ouais, j’veux décoller
Ouais, j’veux faire des folies

(x2)
Y a les petits contre l’État
Le doigt sur la gâchette
Si t’es chaud, t'inquiète
Y a personne qui t'achète

(x2)
Me raconte pas tes conneries
Quand c’est bouillant, je suis lonely
Au quartier, on souffre mais on rit
Ce soir, je bois, je suis en ruine

(x2)
Y a les petits contre l’État
Le doigt sur la gâchette
Si t’es chaud, t'inquiète
Y a personne qui t'achète

(x2)
Me raconte pas tes conneries
Quand c’est bouillant, je suis lonely
Au quartier, on souffre mais on rit
Ce soir, je bois, je suis en ruine

Jul & Houari - La Gâchette

Commenter cet article