Louane - Chambre 12

Publié le par Natsuki

Dans la pénombre, chambre douze
C'est sa belle ombre que j'épouse
La lune m'écoute, la nuit me trouble
J'voyage solo, sur mon lit double
La pluie tombe sur la chambre douze
L'odeur des murs chante mon blues
J'y ai cru comme on croit en Dieu
Seule, je rejoins ce joint de beuh

Dis-moi, qu'aurais-je pu faire de mieux ?
Mais qu'est-ce qu'on y peut ?
Revenir une dernière fois pour se dire adieu
Dis-moi, qu'aurais-je pu faire de mieux ?
Mais qu'est-ce qu'on y peut ?
Revenir une dernière fois
Pour te dire adieu
Pour te dire adieu
Pour te dire adieu, dieu, dieu, dieu, dieu, dieu
Pour te dire adieu

Même la poussière, chambre douze
Elle sent l'amour, elle sent la loose
Tout était clair, rien n'était sûr
Il parlait vrai, il parlait dur
À la fenêtre, les taxis passent
Les couples s'enlacent et puis se lassent
Les bouches se touchent et puis se cassent
Les histoires s'écrivent, puis s’effacent

Dis-moi, qu'aurais-je pu faire de mieux ?
Mais qu'est-ce qu'on y peut ?
Revenir une dernière fois pour se dire adieu
Dis-moi, qu'aurais-je pu faire de mieux ?
Mais qu'est-ce qu'on y peut ?
Revenir une dernière fois
Pour te dire adieu
Pour te dire adieu
Pour te dire adieu, dieu, dieu, dieu, dieu, dieu
Pour te dire adieu

Pour te dire adieu
Pour te dire adieu
Pour te dire adieu
Pour te dire adieu, dieu, dieu, dieu, dieu, dieu
Pour te dire adieu, dieu, dieu, dieu, dieu, dieu
Pour te dire adieu

Commenter cet article