Maître Gims - Tu vas me manquer

Publié le par Natsuki

Encore une matinée à m'demander
Comment j'vais combler tout ce vide que tu as laissé
Je sens que la journée promet d'être longue
Et j'n'ai plus personne avec qui la passer
Je n'peux plus porter cette solitude, tu me manques
Je n'ai plus personne à qui me confier
Je passe mon temps à regarder par la fenêtre
Et je n'te vois toujours pas rentrer

Tout semble faux, j'en perds mes mots
Que vais-je devenir ?
Je garde espoir de te revoir
Dans un proche avenir

Je t'attends comme si t'allais rentrer
Tu vas me manquer, tu vas me manquer
Les souvenirs ne cessent de me hanter
Tu vas me manquer, tu vas me manquer
Ça fait si longtemps que j'attends que tu rentres mais
De ma mémoire, tu disparais
Je t'attends comme si t'allais rentrer
Tu vas me manquer, tu vas me manquer

Encore toute une nuit à rêver de ton retour
Mais l'réveil me replonge dans ce cauchemar
Sans toi, je m'ennuie, je souris
Quand j'pense aux discussions qu'on avait matins et soirs
Je pense tellement à toi
Parfois, j'ai l'impression d'entendre le son de ta voix
Plus les années passent et plus je réalise
À quel point j'avais de la chance de t'avoir

Tout semble faux, j'en perds mes mots
Que vais-je devenir ?
Je garde espoir de te revoir
Dans un proche avenir

Je t'attends comme si t'allais rentrer
Tu vas me manquer, tu vas me manquer
Les souvenirs ne cessent de me hanter
Tu vas me manquer, tu vas me manquer
Ça fait si longtemps que j'attends que tu rentres mais
De ma mémoire, tu disparais
Je t'attends comme si t'allais rentrer
Tu vas me manquer, tu vas me manquer

Je t'attendrai encore, encore et encore
Tant que mon corps supportera ton absence
Je t'attendrai encore, encore et encore
J'attendrai que tu rentres

Je t'attends comme si t'allais rentrer
Tu vas me manquer, tu vas me manquer
Les souvenirs ne cessent de me hanter
Tu vas me manquer, tu vas me manquer
Ça fait si longtemps que j'attends que tu rentres mais
De ma mémoire, tu disparais
Je t'attends comme si t'allais rentrer
Tu vas me manquer, tu vas me manquer

Commenter cet article