H Magnum & Indila - Garde l'équilibre

Publié le par Hillslion

Vivement le week-end
À cause de mon talent, j'suis convoqué chez les chickens, yeah
À Paris, y a plus rien d'nickel
T'as déjà dit d'une meuf qu'elle est moche tah Sonia Rykiel
Sois l'bienvenu dans le système
Où les médias, la populace, n'aiment pas les filles saines
Mises de côté comme une ficelle
Au fait, c'est chant-mé quand ton poto sort à mi-peine, yeah
À force de manger seul
Tu finiras par t'étouffer seul
T'es dépassé comme le Minitel
J'suis aussi amer que le Ministère
Paro, la vie, c'est michen
Jusqu'au linceul, demande à Rafik ou bien Hichem
Tu m'dis que j'ai des milliers d'fans
Mais, dans mon cœur, moi, j'ai des millions d'thèmes
J'ai besoin de dollars
M'envie pas, j'envie les frères qui prennent le large
M'invite pas si tu sais pas manier le kalâm
Dévie pas, tu pourrais finir dans un polar, yeah
C'était la parenthèse minute peine
Y en a même chez les militaires
Dounia m'envoie des e-mails
Et mon hymen finit dans le Finistère

Garde l'équilibre, la vie prend
La vie donne à tous et nous délivre
Le goût de vivre, c'est le monde qui raisonne-sonne
Le temps d'un rêve, le temps d'une chimère
Sois pas si naïf
Et pourquoi tu t'étonnes ?
Les roses finissent par s'incliner
Et, malgré ça, tu fais l'effort d'y croire encore, d'y croire encore

J'prends mon temps depuis l'départ
La roue tourne, mon ami, et chacun vit son quart d'heure
Mon futur à l'horizon
Et, à mi-chemin, y a ma foi, ma raison
Désolé, mais tu n'es plus dans l'coup
J'ai l'droit à l'or et au prix Goncourt
Car je crois qu'on a deux vies
Et, quand on dévie, un jour, on paye le devis
Moi, j'ai grandi dans la rue
Celle qui préfère se battre plutôt que d'attendre le mécène
J'suis pas une idole, issu d'la middle class LiDL
J'côtoie beaucoup de gens qui me limitent
Je dois me libérer de mes chaînes (de mes chaînes)

Garde l'équilibre, la vie prend
La vie donne à tous et nous délivre
Le goût de vivre, c'est le monde qui raisonne-sonne
Le temps d'un rêve, le temps d'une chimère
Sois pas si naïf
Et pourquoi tu t'étonnes ?
Les roses finissent par s'incliner
Et, malgré ça, tu fais l'effort d'y croire encore, d'y croire encore

L'aventure humaine-maine te traîne, tu cours à en perdre haleine
Mais le voyage en vaut la peine
Même si l'issue est incertaine
Ça vaut la peine, ça vaut la peine

Je n'm'avouerai pas vaincu tant qu'mon dos n'aura pas touché l'sol
Je n'm'avouerai pas vaincu tant qu'mon dos n'aura pas touché l'sol

Garde l'équilibre, la vie prend
La vie donne à tous et nous délivre
Le goût de vivre, c'est le monde qui raisonne-sonne
Le temps d'un rêve, le temps d'une chimère
Sois pas si naïf
Et pourquoi tu t'étonnes ?
Les roses finissent par s'incliner
Et, malgré ça, tu fais l'effort d'y croire encore, d'y croire encore

Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article