H Magnum - Mi Chamo

Publié le par Hillslion

Papa te souviens-tu d’l’année où j’m’étais mis à courir ?
Quand tu m’tenais, quand je criais : “Maman, t’en vas pas.”
Ce moment est resté gravé dans mon cœur
J’n’étais pas préparé, et j’avais tellement pleuré ce soir-là
J’me rappelle que j’ai failli finir à l’hosto

Et je comptais les jours, tu m’disais qu’on irait la voir
Enfant turbulent, j’te faisais vivre un Enfer
Dans l’quartier, certains me disaient
Petit, ta mère t’a abandonné.”
Ainsi était ma vie, c’est l’histoire d’un petit loco

Les souvenirs s’empilent, je suis parti loin de ton regard
La vie s’en fout, elle nous éparpille, comme toutes ces étoiles
Tu m’as dit : “tant pis, tant qu’tu vis bien, même loin de moi”
Je suis ton fils et fier, ma vie a un goût amer

Et puis, ce fut mon tour, même si tu n’as pas pleuré
Moi, je sais que ton cœur criait : “mon fils, t’en va pas.”
J’ai toujours eu ce sentiment, P'pa, de t’avoir abandonné
Puis l’oiseau de fer s’est envolé
Je ne pourrai jamais, jamais l’oublier

Si tu veux toucher le ciel, tu peux le faire
Si l’ambition est grande, même si petite est l’échelle
J’aimais t’écouter, je buvais tes paroles
Quand tu m’accompagnais sur le chemin d’l’école
Je ne sais pas si tu t’en rappelles
Mais moi je ne pourrai jamais l’oublier

Même si la vie m’a privé de toi
Sache que j’ai pris beaucoup de toi
Sais-tu quelle est ma plus grande fierté ?
Quand Maman me dit que j’lui fais penser à toi

Les souvenirs s’empilent, je suis parti loin de ton regard
La vie s’en fout, elle nous éparpille, comme toutes ces étoiles
Tu m’as dit : “tant pis, tant qu’tu vis bien, même loin de moi”
Je suis ton fils et fier, ma vie a un goût amer

Les souvenirs s’empilent, je suis parti loin de ton regard
La vie s’en fout, elle nous éparpille, comme toutes ces étoiles
Tu m’as dit : “tant pis, tant qu’tu vis bien, même loin de moi”
Je suis ton fils et fier, ma vie a un goût amer

H Magnum - Mi Chamo
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article