Lefa - Intro

Publié le par Natsuki

Négro, si tu viens d'naître
J'te conseille de pas t'improviser maître
Deux mille... Accroche-toi parce que ça va chier
Assieds-toi si ton cœur n'est pas en acier
Si t'as des couilles, c'est tout à ton honneur
Mais ça suffit pas pour faire de oit un mec en or
La réalité est crue et cruelle
J'l'ai vu baiser la fiction dans une ruelle
En preuve d'amour, moi, je suis un radin
J'ai pas laissé mon cœur aux vestiaires mais dans les gradins
Avec le peuple, avec mes potes
L'histoire se répète, on ouvre des portes
Mais, tu sais, la merde, on la connaît, la hass nous a cogné
Donne le pognon, que les moteurs des caisses se mettent à grogner
C'est notre vengeance, on vivait sans gent-ar
Pendant qu'les gens s'en foutaient de nos chansons
Tu sais, le succès, on vivait sans ça
Maintenant, les gens nous sucent et sont devenus sociables
Rap Game, je t'ai baisé mais, s'te plaît, ne tombe pas enceinte
Combien d'fois faudra-t-il que j'te dise qu'on n'est pas ensemble ?
Négro, j'vais faire du sale, donc prévois les pansements
Tu pensais qu'j'étais game over, bah tu sais quoi ? Pense moins.
J'suis pas comme toi, j'me suis pas inventé d'perso
J'ai cette envie d'tout niquer depuis le berceau
Ma colère, j'la coffre, je l’emmagasine
Et quand j'craque, j'disparais, j'change ma carte SIM
Comment dire à tous ceux qui s'improvisent amis
Que j'les déteste comme les femmes détestent la polygamie
J'aime pas non plus les tes-traî, les faux frères
Mentir yeux dans les yeux, putain, faut l'faire
Faux frère !
Mentir yeux dans les yeux, putain, faut l'faire
J'te connais pas, gros, j'prends mes distances
Les hypocrites m'ont suffisamment pourri l'existence
Laissez-moi, j'ai pas la tête à réfléchir
Le projet, c'est tout rafler sans jamais fléchir
De l'autre côté, c'est trop maigre, ils ont qu'à pousser
Ils ont qu'à bosser, j'vais les éclabousser
J'suis pas encore dead, vous pouvez pas encore m'tèj
D'ailleurs, j'espère que seuls les frères suivront mon cortège
Tu peux que dire : "wouah, Fall, t'as pris du niveau !"
Merci, mais ton sang va couler dans les caniveaux
Vous puez la peur, bande d'acteurs, vous n'êtes pas réglos
Vous n'faites pas l'poids, ce chapitre me paraît clos
Rien à foutre de savoir c'que les Cainris valent
Ici, c'est Paris, c'est tribal, limite cannibale
Arrêtez d'me parler, j'suis pas d'humeur ; allez, barrez-vous
Puis c'est pas la peine de m'comparer, j'n'ai aucun rival
Pas besoin d'insulter des mères ou d'crier : "Bang, bang !"
Pas besoin d'une meuf qui twerk à côté d'une belle Benz
Ah et puis "bang, bang !" C'est pour mes Berbères
Monte sur le ring, mais fais pas l'rageux : si tu dois perdre, perds
Y a pas d'pleine lune, ici, y a qu'des réverbères
Les loups garous s'consolent avec des verres d'bière
T'es tombé sur les zonards d'la pire espèce
Y a tellement d'schlags ici qu'les vampires ont de l'herpès !
Aaah, de l'herpès !
Y a tellement d'schlags ici qu'les vampires ont de l'herpès !

Tu m'connais, toi ?
Tu me connais pas !

Lefa - Intro
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article