Lefa & Sexion d'Assaut - Reste branché

Publié le par Natsuki

Reste branché
Tu m'connais pas
Sors !

Pas la peine de faire genre tu m'connais
Laisse-moi poser dans mon coin, dans mon corner
Meugiwarano, mon soce, mon collègue
Dis-lui poliment... Reste branché
Oh oh oh oh oh oh... Reste branché
Oh oh oh oh oh oh... Reste branché
Oh oh oh oh oh oh... Reste branché

C'est encore moi, t'as l'air choqué
Tape-m'en cinq, cher ami
Lamborghini, Pagani, étriers de frein en céramique
Ton couplet sert à tchi, c'est dans la nuit qu'j'prends racine
J'lève la tête que pour dunker tout comme Kev' Sérafin
J'oublie pas, j'sais qu'avant j'avais pas un radis
Rappelle-moi, j'suis en double file avec le prince d'Arabie
Touche-moi, j'suis connu, j'suis une star comme Coluche
Embrasse-moi sur le coup, ça s'verra pas, j'suis un kahlouche
J'suis plus là, j'suis autre part
Me cherche pas, il fait trop noir
C'est trop tard, repère-moi grâce au tic tac d'la Audemars
Me cassez pas les couilles, j'veux vivre et mourir en paix
Ce jour-là, Oscar s'était pas levé du bon pied
Ouais, ouais, ouais, ton pied, c'est mon pied
Me déclare pas ta flamme, j'suis un pompier

J'vais dégainer l'artillerie, pompe, glaive, tournevis
Que des ovnis qui kickent lourd, droit venus d'Venus
Pour mes bamboulas qu'on décape, hors catégorie
7-5, on t'avise, on te fore comme un Uzi
Que des aliens en série à plus d'quinze années d'pratique
Que des warriors à l'arrière mais dépourvus d'civisme
Sexion d'Ass, que du disque d'or, quad Raptor, niggiz
Froisse la prod, Notorious Biggie
Fall, dis-leur qu'on les fuck
Que des, que des dingues et leur criminel style opère au Falcon
On les choque, wesh, c'est comment l'W-A-T-I-B ?
En c'moment, tu connais, que des frappes de qualité

Pas la peine de faire genre tu m'connais
Laisse-moi poser dans mon coin, dans mon corner
Meugiwarano, mon soce, mon collègue
Dis-lui poliment... Reste branché
Oh oh oh oh oh oh... Reste branché
Oh oh oh oh oh oh... Reste branché
Oh oh oh oh oh oh... Reste branché

Ok, ok, ok, Big Black, p'tite frappe
Ils voulaient qu'j'finisse dans les p'tites salles, street sales
D'après deux-trois jaloux, le fric m'a trixe-ma
J'ai pas changé, demande à lik-Ma, tu sais qui t'parle
Ça fait du bruit, mais ça ne kicke pas, plus d'quoi
Mettre le son à fond dans le king-par, j'kiffe pas
J'suis connecté que quand d'la weed frappe, vie d'oim
Nostalgique avec des siques-cla, tape Psy 4
Qu'est-ce que tu vas apprendre au Big Black dans c'rap ?
Mon son, il traîne là où les p'tits squattent : en bas
Il te dira : "Si y a les flics, taille en balle"
Comme dit le p'tit fréro Bedjik : Paris, c'est Bandal
J'ai encore beaucoup d'flow à bicrave, grosse frappe
Sur l'terrain, j'fais la dif' comme Ibra à ris-Pa
Akhi, passe-moi le mic que je les mitraille
Après, j'me tire avec ma p'tite wife, loin d'là

Tu me trouves moche ? T'as mauvais goût
T'es une jeune fille à tous les coups
J'ai pas d'nouvelle coupe
Et j'suis marié, mais elles me veulent toutes
Merde, j'ai tranché
J'prépare la Blackhouse donc... reste branché
C'est mort, j'suis une icône comme Nikos Aliagas
Sans mytho, les pseudo-migos, ça m'agace
Re-noi, j'veux pas qu'on m'adule
J'aime être posé dans ma bulle
Non, non, crois pas qu'on a bu
La concurrence, on la tue
On a du style, on a du talent, poto
On kicke à la dure, jeune immature, paye en nature
J'serai à l'heure que l'jour de mon décès
Plus le temps pour Mardi Gras, re-noi, le monde est sec
Les mecs veulent mon échec, la disparition d'mon espèce
Quand on shoote, on ne loupe pas ; moi, j'n'ai besoin que d'un essai

Pas la peine de faire genre tu m'connais
Laisse-moi poser dans mon coin, dans mon corner
Meugiwarano, mon soce, mon collègue
Dis-lui poliment... Reste branché
Oh oh oh oh oh oh... Reste branché
Oh oh oh oh oh oh... Reste branché
Oh oh oh oh oh oh... Reste branché

J'suis pas d'humeur à faire le pantin, non
Renverse pas d'alcool sur mon pantalon
Tu connais Sexion d'Assaut ? J'ai bâti les fondations
D'ailleurs, ce soir, on monte en équipe
Oui, je pense qu'on va remporter des titres
Me demande pas comment, c'est sûrement génétique
J'espère que t'as les crocs, tu vas manger des kicks
Mais calme-toi, c'est pas la foire
Quand tu parles avec moi, s'il te plait, n'élève pas la voix
J'suis au dernier étage ; t'es où ? J'ai du mal à t'voir
Tu dis faire le poids, j't'avoue qu'j'ai du mal à t'croire
Ne me mens pas, je t'ai vu te déhancher
Et, sur le refrain, tu criais : "Reste branché !"
Moi, j'ai gardé les mêmes collègues qu'au départ
Arrête ton cinéma, non, négro, tu m'connais pas

Lefa & Sexion d'Assaut - Reste branché
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article

...m 03/02/2016 07:55

C'est pas Meugiwarano à chaque fois

Hillslion 03/02/2016 16:07

C'est corrigé, petite erreur d'orthographe en effet. ^^