PNL - Tempête

Publié le par Hillslion

Un dernier ient-ient et j'glisse gentiment
Guapa sheitana dans la villa
Les démons me chuchotent “marie-la”
Mon cœur, une tirelire. Toujours en manque de billets
J’voulais juste être riche ; igo, j’voulais pas briller
Billets d’cinq cents, j’refais papier
Papa m’a dit “mon fils, t’en fais pas, c’est des pédés
Seront jamais c’que j’ai été, sauront jamais qui j’ai été”
Alors j’fais l’tour de la ville ; j’rêve de la tonne, j’fais le kil’
J’suis tous les jours sur le grill pendant qu’mon étoile défile
Rien d’exceptionnel ; ça recommence, y a R
On s’croise plus sur Terre ; en Enfer, on terminera la guerre
Igo, j’ai la dalle, et ma haine m’ouvre l’appétit
On a grandi à poil avec le M sur la tétine
Caresse du temps qui passe pour m’adoucir
Changer d’vie maintenant, igo, c’est pas possible
J’peux pas m’endormir sans demander pardon
J’fais l'plein de souvenirs, j’retourne au charbon
Ouais

J’souris à ma vie sale sans mère
J’roule une niaks
J’sors le doigt en l’air
Manny, Tony a tant d’rêves
Revivre, marche dans la tempête

Ce soir, j’fume un gros, gros teh
J’te-ma ton postérieur, j’veux l’même en po-poster
J'passe au vert comme dans les rues de Rotter
J’suis sur Titan, j’ai plus les pieds sur Terre
Igo, c’est l’souk et j’les vois chnoufer, sniffer
Sous white haze, s'piquer, s'piquer, s'piquer aux waters...
J’les vois arriver comme des morts-vivants
Ça fonce dans la D, trouve ça kiffant ; j’peux halluciner
J’course le bonheur ; j’fais comme Titi et Grominet
J'suis à l'hôtel, j'suis pas au restau, j'suis pas au ciné
Aux arrivants, aux allumettes, j'crame ma SIM et
J’dis à la matonne, ”c’que j’te ferai, j’peux pas l’dessiner”
J’ai la barre, mauvais garçon
Laissez passer, laissez passer
J’tourne le dos à cette pute, c’est la base
J’sors de Fleury ; y a les pétasses, j’fais mes lacets

J’souris à ma vie sale sans mère
J’roule une niaks
J’sors le doigt en l’air
Manny, Tony a tant d’rêves
Revivre, marche dans la tempête

Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article