Jazzy Bazz - P-Town

Publié le par Natsuki

Bienvenue dans P-Town
Où les nuits sont agitées pour ceux qui vagabondent
La ville est un océan où les vagues abondent
Bienvenue dans P-Town
Je vadrouille dans Paris depuis qu'je suis morveux
Nous attraper dans la nuit, c'est c'que la Mort veut
Bienvenue dans P-Town
Parmi les noctambules, j'me débrouille à merveille
Mais pendant qu'on déambule, inquiètes, nos mères veillent
Bienvenue dans P-Town
C'est l'amour que j'prône, pas votre hypocrite tolérance
Dans ma 3.14 zone où j'ai connu tôt l'errance
Bienvenue dans P-Town
Ici, on ne chiale qu'à cause des gaz lacrymogènes
Le soir, les cris me gênent
Les gens souffrent, j'n'inculque pas le crime aux jeunes
Ce que j'aime c'est épauler mes gars, étoffer mes raps
Et bécoter des femmes dont j'ai ôté les sapes
Affectionner les charmes de la vie, même si...
Elle, je ne peux que la prendre avec ses hauts et ses bas
Bienvenue dans P-Town

C'est ça ma vie
Dézingué par les nuits blanches qui se succèdent
Tous les soirs, j'écris jusqu'au bout de la nuit
J'suis à bout de nerfs mais je n'demande plus d'aide
Laissez-moi me détruire, ça n'a pas d'importance
Faut qu'je laisse une trace de mon existence
Laissez-moi me détruire
J'suis dézingué par les nuits blanches qui se succèdent

Bienvenue dans P-Town
Où le Diable se rapproche afin de nous courtiser
Faible face aux tentations, tous les soirs, je cours tiser
Bienvenue dans P-Town
Où le cauchemar peut commencer par un licenciement
Combien rêvent de pioncer sur des lits sans ciment ?
Bienvenue dans P-Town
Quand j'vois les gens s'massacrer
J'ai du respect pour celui qui défendra la paix
Même si t'es prêt à tout comme un ventre affamé
Car quiconque part à la guerre, rentre à l'armée
Quand je serai mal, je masquerai ma blessure
Trahi, je n'accepterai pas d'excuses
Toujours avec les mêmes partenaires d'amertume
Là où Yannick Noah ne marcherait pas pieds nus
Dans ris-Pa, mecs smooth et castagneurs
Sont destinés à c'qu'on veuille les mettre en cage
La flicaille, c'est comme les wack rappeurs :
Pour exister, il leur faut du matraquage
Mes jots-bar sont malhonnêtes car ils veulent s'octroyer le fric
Le moral dans les chaussettes car il aime côtoyer le shit
Bienvenue dans P-Town
Où l'on justifie l'injustice d'un air condescendant
Parfois, j'aimerais voir des bouches de condés sans dents
Bienvenue dans P-Town
Mais c'est l'amour que j'prône, pas la tolérance
Dans ma 3.14 zone où j'ai connu tôt l'errance
Bienvenue dans P-Town

C'est ça ma vie
Dézingué par les nuits blanches qui se succèdent
Tous les soirs, j'écris jusqu'au bout de la nuit
J'suis à bout de nerfs mais je n'demande plus d'aide
Laissez-moi me détruire, ça n'a pas d'importance
Faut qu'je laisse une trace de mon existence
Laissez-moi me détruire
J'suis dézingué par les nuits blanches qui se succèdent

Jazzy Bazz - P-Town
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article