Fababy & Axel Tony - Ange & Démon

Publié le par Hillslion

J'ai ri mes défaites, et j'ai pleuré mes victoires
J'suis pas un conte, mais sur moi y a v'là les histoires
Je revendiquais la rue, c'est p't'être ma seule faute
J'ai des frères retardataires et un jour partis trop tôt
Étoile sur scène, fais un vœu
Colère et haine, j'ai les deux
Regarde mon quartier si tu veux savoir c'que j'suis
Regarde mon casier si tu veux savoir c'que j'vis
Un jour, j'serai accusé à tort d'avoir eu raison
Submergé par des questions, j'me noie dans mes réponses
Ici rien n'est plus sûr, j'allie flow écriture
J'rappe douleur et fissure ; ouais, j'ai déjà fait le plus dur
Seul sur la ligue, qui rivalise ?
Qui essaye de lire entre les lignes chaque fois qu'j'me livre ?
J'repense aux frères morts quand j'regarde les nuages
Un illettré devant une B.D qui regarde les images

Je vis chaque seconde comme si j'n'allais, j'n'allais, j'n'allais
Je vis chaque seconde comme si j'n'allais, j'n'allais, j'n'allais
Jamais passer la trentaine

J'sais plus où j'l'ai déjà dit mais les douleurs sont récentes
Les suicidaires fatigués, eux, te parleront détente
L'espoir en brillant ; le succès, c'est juste bruyant
Accepte ma mort en riant, mon histoire s'cache dans un triangle
Tu dors, on te refroidit ; certains en payent les frais
Ils connaissent que la violence, pourquoi leur parler de paix ?
Dois-je cacher mes joies pour que t'écoutes toutes mes peines ?
Esclave de mes mots, j'passe sur toutes les chaînes
Mon train d'vie déraille, qu'est-ce tu veux qu'j'dise ?
Qu'est-ce tu veux j'vive ? Où tu veux qu'j'aille ? J'crains une faim bestiale
Rivalité, pas besoin d'être validé
À force de fuir tous mes cauchemars, j'crains la réalité
Quoi qu'il s'passe, eux, rien qu'ils s'tapent des fois **
Mais quelques coups de feu remettent la loi, renoi
Entre mes joies, mes peines, y a un problème quelque part
Tu peux éteindre toutes les lumières, j'reste un artiste phare

Je vis chaque seconde comme si j'n'allais, j'n'allais, j'n'allais
Je vis chaque seconde comme si j'n'allais, j'n'allais, j'n'allais
Jamais passer la trentaine
Je vis chaque seconde comme si j'n'allais, j'n'allais, j'n'allais
Je vis chaque seconde comme si j'n'allais, j'n'allais, j'n'allais
Jamais passer la trentaine
-----------------
** Paroles incertaines

Fababy & Axel Tony - Ange & Démon
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article