Fababy - Film noir

Publié le par Hillslion

On soigne nos blessures car nos douleurs sont récentes
J'ai fait semblant d'mourir pour voir qui m'aimait vraiment
Dites à l'imam de plus revenir maintenant
J'ai suivi mon étoile pendant qu'ils suivaient le vent
J'dois prendre le large, sinon,
Comme la mère de Bambi, ils m'tueront devant mes enfants
La nuit, j'vois des démons
Le savoir est une arme, l'Afrique meurt devant l'enseignant

Vivre libre
Et moi, j'voulais juste vivre libre
Et moi, j'voulais juste vivre libre
Et moi, j'voulais juste vivre libre

Dernier coup d'plume avant mon dernier soupir
J'me ferai tué par un noir avant d'avoir pu tout dire
Tu veux pas m'tendre la main, fais-moi au moins un sourire
Aimer d'amour, le meilleur moyen d'souffrir
Avoir l'air de Rhythm & Blues
Leur pardonner, j'sais pas si ça va suffire
J'attends qu'un ange me trouve
Comme une césarienne, j'ai tellement peur de mourir

Vivre libre
Et moi, j'voulais juste vivre libre
Et moi, j'voulais juste vivre libre
Et moi, j'voulais juste vivre libre

Trafic d'homme, illégal
Ma mémoire, c'est Gorée
Tirailleur, Sénégal
Aucun noir décoré
On prendra c'qu'on a mérité
Joseph Ndiaye, R.I.P
Mon histoire, ma douleur
J'ris de tristesse, j'pleure ma couleur
L'Afrique a la forme d'un gun, mais elle est pas venue armée
J'ai chanté comme un grillon, on m'a demandé d'me calmer
L'histoire commence comme une dette impayée
400 ans d'esclavage et aucun jour férié

Vivre libre
Et moi, j'voulais juste vivre libre
Et moi, j'voulais juste vivre libre
Et moi, j'voulais juste vivre libre

Fababy - Film noir
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article