Claudio Capéo - Un homme debout

Publié le par Hillslion

Si je m'endors, me réveillerez-vous ?
Il fait si froid dehors, le ressentez-vous ?
Il fut un temps où j'étais comme vous
Malgré toutes mes galères, je reste un homme debout

Priez pour que je m'en sorte
Priez pour que mieux je me porte
Ne me jetez pas la faute
Ne me fermez pas la porte

Oui, je vis de jour en jour
De squat en squat, en troubadour
Si je chante, c'est pour qu'on m'regarde,
Ne serait-ce qu'un p'tit bonjour
Je vois passer quand j'suis assis
Vous êtes debout, pressés,
J'apprécie un p'tit regard, un p'tit sourire
Ils ne prennent le temps, ils ne font que courir

Si je m'endors, me réveillerez-vous ?
Il fait si froid dehors, le ressentez-vous ?
Il fut un temps où j'étais comme vous
Malgré toutes mes galères, je reste un homme debout

Merci bien pour la pièce
En c'moment c'est dur, je confesse
Quand j'vais m'en sortir, je l'atteste
J'veux avoir un toit, une adresse
Si de toi à moi, c'est dur, je stresse

Le moral n'est pas toujours bon, le temps presse
Mais bon, comment faire ?
À part l'ivresse comme futur
Et des promesses en veux-tu ?

Voilà ma vie ; j'me suis pris des coups dans la tronche
Sois sûr que si j'tombe par terre, tout l'monde passe, mais personne ne bronche
Franchement, à part les gosses qui m'regardent étrangement
Tout l'monde trouve ça normal que j'fasse la manche
M'en veuillez pas, mais, parfois, j'ai qu'une envie : abandonner

Si je m'endors, me réveillerez-vous ?
Il fait si froid dehors, le ressentez-vous ?
Il fut un temps où j'étais comme vous
Malgré toutes mes galères, je reste un homme debout

Priez pour que je m'en sorte
Priez pour que mieux je me porte
Ne me jetez pas la faute
Ne me fermez pas la porte

(x2)
Si je m'endors, me réveillerez-vous ?
Il fait si froid dehors, le ressentez-vous ?
Il fut un temps où j'étais comme vous
Malgré toutes mes galères, je reste un homme debout

Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article