Gérald de Palmas - J'ai envie de toi

Publié le par Hillslion

Ça faisait des mois que je pensais plus à toi
Je te croisais dans la rue, ça m'faisait ni chaud ni froid
J’étais guéri, j’avais bonne mine
Faut savoir lire entre les lignes
Lire entre les lignes

J’arrive pas à croire qu’on ait remis le couvert
Y a des choses dans la vie qui tiennent du mystère
Tu sais pourtant que tu me fais du mal
Mais t’es trop bonne
Ne le prends pas mal, ne le prends pas mal, ne le prends pas mal

Tous les soirs, je voudrais qu’on arrête
Je voudrais que tu me lâches, que tu me prennes plus la tête
Et le matin, quand tape le soleil à ma fenêtre
J’ai envie de toi, putain de cigarette

Je peux faire des bornes au milieu de la nuit
En état de manque à moitié endormi
Je fais la queue pendant des heures
Tans pis si je passe pour un loser
On me dit qu’un jour tu finiras par tuer
Mais un jour c’est vague, c’est flou, c’est pas concret
Alors, je t’allume, ma jolie héroïne
Partent en fumée ma santé et mon spleen

Tous les soirs, je voudrais qu’on arrête
Je voudrais que tu me lâches, que tu me prennes plus la tête
Et le matin, quand tape le soleil à ma fenêtre
J’ai envie de toi, putain de cigarette

Tu vois, t’es comme ces gens toxiques
Que l’on fréquente par habitude
On sait que c’est mal, c’est pathétique
Mais faut combattre la solitude

Tous les soirs, je voudrais qu’on arrête
Je voudrais que tu me lâches, que tu me prennes plus la tête
Et le matin, quand tape le soleil à ma fenêtre
J’ai envie de toi, putain de cigarette

Tous les soirs, je voudrais qu’on arrête
Je voudrais que tu me lâches, que tu me prennes plus la tête
Et le matin, quand tape le soleil à ma fenêtre
Hum, j’ai envie de toi

Gérald de Palmas - J'ai envie de toi
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article

Ray 03/04/2016 20:08

** je peux faire des bornes au milieu de la nuit

Hillslion 03/04/2016 20:14

Merci pour la correction :)