Renaud - Héloïse

Publié le par Hillslion

Tiens-moi bien la main, Héloïse,
Tiens bien celle de ta mère aussi
Chose due, chose promise
Tu voulais Venise, la voici
Sur la lagune aux eaux si grises
Une escapade improvisée
Nous sommes partis sans valise
Certains diront qu’on s’est sauvé

Dans cette ville banquise
Résonnent nos pas,
Y a des cités qui s’amenuisent
Mais l’amour pas

Et dans le jour qui s’éternise
On se croirait au carnaval
Moi le Pierrot
Vous les Marquises
Vous si belles et moi si pâle
La source à laquelle je puise
Et qui jamais ne se tarit,
Coule à vos lèvres aux cerises
Quand l’une chante, une autre rit

Dans cette ville banquise
Résonnent nos pas
Y a des cités qui s’amenuisent
Mais l’amour pas

Tiens-moi bien la main, Héloïse,
Serre-la aussi fort que tu peux
Est-ce que, comme moi, tu réalises
Ce qui se joue devant nos yeux

Il y a ces choses qui s’enlisent
Et celles qui éternellement
Teindront comme tu tiens, Héloïse,
Ma main et celle de ta maman

(x2)
Dans cette ville banquise
Résonnent nos pas
Y a des cités qui s’amenuisent
Mais l’amour pas

Renaud - Héloïse
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article