Renaud - La vie est moche et c'est trop court

Publié le par Hillslion

La vie est moche et c’est trop court
À peine le temps d’être malheureux
Tu pleures plus souvent qu’à ton tour
Tu te retournes et puis t’es vieux

Tu vis ton enfance trop vite
Quelques fois douce, quelques fois terne
Bientôt, la société t’invite à intégrer une caserne
Tu pleures ton paradis perdu
L’enfance à jamais envolée
Que tu ne vivras jamais plus
Que tu vois chaque jour s’éloigner
Petite chanson désabusée
Un peu triste, pardonnez-moi
Tu ne sais pas toujours pourquoi
Le désespoir tombe sur toi

À vingt ans, tu cherches l’amour
Si tu le trouves, tant mieux pour toi
Tu voudrais qu’il dure toujours
Mais un jour ou l’autre, il s’en va
Alors, tu te retrouves seul
Et tu te détruis quelques fois
Tu ne penses plus qu’à ta gueule
Qui devient vite gueule de bois
Alors, tu te laisses sombrer
Dans les abîmes anisés
Tu vois tes amis s’en aller
Et plus souvent bien avant l’heure

La vie est moche et c’est trop court
À peine le temps d’être malheureux
Tu pleures plus souvent qu’à ton tour
Tu te retournes et puis t’es vieux

Tu te dis : « je porte la poisse
À ceux que j’admirais le plus »
La vie est vraiment dégueulasse
Tchao les proches
Brassens, Coluche
Tu te lèves à pas d’heure, cassé
Et tu as mal ici et là
Dans ton miroir tu vois gravés
Sur ton visage, les dégâts
Que la vie cruelle et sauvage
Et les jours, les années passées
Ont infligé à ton image
Que tu ne peux plus regarder

La vie est moche et c’est trop court
À peine le temps d’être malheureux
Tu pleures plus souvent qu’à ton tour
Tu te retournes et puis t’es vieux
Tu pleures plus souvent qu’à ton tour
Tu te retournes et puis t’es vieux

Renaud - La vie est moche et c'est trop court
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article