Jul - J'ai pas que ça à faire

Publié le par Hillslion

Et je zone, comme un loup
J'ai trop faim, ouais, de sous
Et je serre comme un fou
J'suis déter' ; levez-vous
J'ai les cernes, je vois flou
Pour mes frères, j'me mets saoul
Franchement, je n'sais plus quoi faire
Trop d'jaloux, j'peux plus les compter
Faire le mac, à quoi ça sert ?
Tu peux t'faire fumer ou planter
J'charme les miss comme Calimero
En deux-deux, j'prends cent numéros
Ça sert à rien de faire le héros
Toujours à la base comme Mero Mero
Hé oui, mi amor, beaucoup veulent ma mort
J'fais partie d'la honda comme Pitchi Mamore
Le sang, la raza, jamais dans la rassa
Ne teste pas l'équipe, on va t'niquer ta race
Ils veulent que j'coule, que j'm'enterre
Dis-leur que j'suis pas un héros
J'suis juste un mec très déter', qui voit très haut

Trop qui parlent de moi
Ils veulent qu'j'les calcule, j'ai pas qu'ça à faire
J'ai des potos tranquilles, des potos mêlés dans de sales affaires
Trop qui parlent de moi
Ils veulent qu'j'les calcule, j'ai pas qu'ça à faire
J'ai des potos tranquilles, des potos mêlés dans de sales affaires

J'préfère être seul que mal accompagné
Un pote, ça t'laisse vite pour une femme
L'argent, ça les contamine
Ça s'esquive en traître pour tirer son gramme
Moi, j'fume la beuh venue d'Amsterdam
Tout l'quartier la fume, ils pètent un câble
Ça rigole pour rien, ça s'insulte sa gram's
Ça croise une miss, ça veut cash la froisser
L'attire au restau' avec un survêt' froissé
Au premier rendez-vous, ça s'love
Moi, j'les aime brunes avec la voix cassée
Fais pas le fou si tu t'es fait crosser
Sur toi, j'ai plus d'un dossier
Quoi, tu veux négocier ? Tu vas finir dans un fossé
J'faisais des tours, j'zonais avec la fourche tordue
Et j'faisais le sourd, quand les shmitts me l'envoyaient tordue

(x2)
Trop qui parlent de moi
Ils veulent qu'j'les calcule, j'ai pas qu'ça à faire
J'ai des potos tranquilles, des potos mêlés dans de sales affaires
Trop qui parlent de moi
Ils veulent qu'j'les calcule, j'ai pas qu'ça à faire
J'ai des potos tranquilles, des potos mêlés dans de sales affaires

Commenter cet article