SCH - Quand on était mômes

Publié le par Hillslion

Taille-moi des pipes, j't'emmenerai en vacances
Laisse la foule en état de transe
Chérie, j'pense au biff, j'la revois quand elle danse
J'l'attends depuis v'là l'temps ; en fait, j'ai le blues
J'me défonce, j’m'enfonce, j'aimerais de tes news
Mes phalanges rouges peuvent témoigner de ce manque
Tu parais sincère quand tu mens
Bébé, c'est pas toi ; non, c'est un tout
Sapé pour 10 000, je sers, j'ai des potes au trou
Solide, la nuit, j'vois des amis morts
Des choix qui nous lient trop fort
J'suis tellement proche de vous le soir quand on s'enivre
J'ai tant de peine au fond, j'sais qu'j'y perdrais tout
J'y pense de la veille à l'aube, dans un livre j'ai tes sourires
Et j'pense à toi quand le champagne monte
J'vois dans ces bulles tes yeux, s'ouvrir et s'refermer
Qu'est-ce que j'serais devenu sans ces putains de revenus
J'ai brûlé le livre, ces écrits m'arrachaient le cœur
J'ai jeté les cendres à l'eau, décidément
Si j'ai du mal à m'avouer vaincu dès le début, tuez-moi

Tuez-moi vite
J'ai pas tout réussi, pas tout raté, pas tout perdu
Le soleil m'brûle, j'ai plus vos noms sur mes lèvres
C'était moi mes kheys, tous mes kheys
On s'serait vus ensemble 10 ans plus tard
Comme quand on était mômes
Sans vices et sans loves en fait
Comme quand on était mômes
J'fais les cent pas et j'y pense de la veille à l'aube
On s'croyait invincibles quand on était mômes
Insouciants, parents soucieux de la veille à l'aube
Quand on était mômes, dehors de la veille à l'aube
J'y repense, non

Taille-moi des pipes, j't'emmenerai en vacances
On rentre, on laisse la foule en état de transe
Chérie, j'pense au biff, j'la revois quand elle danse
J't'attends depuis v'là l'temps
J’t'enfonce, j'me défonce
J'vais témoigner de ce manque

Tu parais sincère quand tu mens
Poto, c'est pas toi, non, c'est un tout
J'prends beaucoup de fric
Mais je sais que t'aimerais me voir dans le trou
Les gens rient ; Rome s'est pas faite en un jour
Des pleurs, des glocks sous les joues
T'es loin d'imaginer ce qu'est le dehors, son emprise
Si j'en étais pas là, j'crois qu'j'les buterais tous
Et j'quitterais ce putain de monde à l'aube
Avant qu'la lune, les étoiles et l'ciel me tombent sur la tête
Et qu'ma plume s'envole dans les tourbillons de vent
Ouais, j'croyais en ton sourire
J'aurais pas dû

Tuez-moi vite
J'ai pas tout réussi, pas tout raté, pas tout perdu
Le soleil m'brûle, j'ai plus vos noms sur mes lèvres
C'était moi mes kheys, tous mes kheys
On s'serait vus ensemble 10 ans plus tard
Comme quand on était mômes
Sans vices et sans loves en fait
Comme quand on était mômes
J'fais les cent pas et j'y pense de la veille à l'aube
On s'croyait invincibles quand on était mômes
Insouciants, parents soucieux de la veille à l'aube
Quand on était mômes, dehors de la veille à l'aube
J'y repense, non

Taille-moi des pipes, j't'emmenerai en vacances
On rentre, on laisse la foule en état de transe
Chérie, j'pense au biff, j'la revois quand elle danse
J't'attends depuis v'là l'temps
J’t'enfonce, j'me défonce
J'vais témoigner de ce manque

(A.W.A. Mafia My Nigga)

SCH - Quand on était mômes
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article