Jul & Ghetto Phénomène - On est trop

Publié le par Hillslion

(x2)
Ils veulent nous test, mais on est trop
Et l’équipe, ils ont trop les crocs
Y a même des civils dans l’métro
D’Or Et D’Platine avec Ghetto

Ma ville ne tourne plus rond, c’est tout dans l’apparence
Marseille, c’est celui qui tire le plus qui aura la parole
Les bons n’existent plus, ils sont morts ou en prison
Ouais, j’fais du son, je ne deale plus ; dans l’fond, c’est c’que j’aime
Y a trop de fils de pute qui tournent, ça m’rend malade
Cherche pas, j’m’engraine, je ne parle plus ; m’raconte pas d’salades
Les petits vendent la pure et purgent de longues peines
En gros moteur, il vise la Lune, jusqu’à c'qu’la mort le prenne
Moral à zéro, j’suis à deux doigts d’vendre ma Clio
À deux doigts d’péter un plomb, d’investir dans un kilo

Y a trop de fils de pute, qu’ils aillent tous se mettre un doigt
Allez, faites comme si je n’existais plus, j’ai niqué mon RS3
Mon cœur m’a piqué dès qu’je l’ai vue, j’voulais plonger dans ses yeux
Dès qu’je l’ai eue, j’ne la voulais plus ; j’ne vais pas jouer un jeu
J’tournais en T-Max, j’voulais tout niquer ; j’avais la haine ; j’pleurais des larmes
Le poto derrière était broliqué ; tu fais pas peur, petit, range ta lame
J’représente les potos d’la tess, pas les bâtards, les petits jaloux
Ils ont p’t-être mis un traqueur sur ma caisse, ils nous auront pas nous

Mais as-tu vu son cul à la belle mañana
Quand j’l’ai vue, j’ai vu la Lune ; c’est un truc de malade
Elle m’a dit “pour toi, c’est nul”, bah ouais, mon petit bonhomme **
Moi, j’veux vivre la vie de luxe, j’reste pas si y a nada
Mais demoiselle sais-tu, j’suis bien avec mes frères loin d’ces putes
Mais demoiselle sais-tu, j’suis bien avec mes frères loin d’ces putes

Y a trop de gens qui fuitent, sur Mama-ma-ma-ma
Elle aime la marque LV, le luxe, mais là, tu vois, y en a marre
Faut un vice de procédure, car la vie c’est dur
Loin d’ces murs, de cette cellule, un jour ou l’autre, ça c’est sûr
Si elle a le boule qu’il faut, comment faire avec toutes ces folles ?

Hé oui, c’est encore nous, qui fera bouger ma teub ? **
Laisse-les parler, ils sont jaloux
Ils bougent leurs têtes comme des coqs
En taule, il se prend tout ; dehors, il fait le mignon
Avec sa mère, il fait son fou, avec sa meuf, il miaule
Louboutin, tu casquerais pour elle
Arrête tes foutaises on sait qu’t’es ruiné, t’es dans l'bain

(x2)
Ils veulent nous test, mais on est trop
Et les képis, ils ont trop les crocs
Y a même des civils dans l’métro
D’Or Et D’Platine avec Ghetto
--------------------------
** paroles incertain
es

Jul & Ghetto Phénomène - On est trop
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article

Djoukane 07/11/2016 20:50

C'est "je reste pas si ya nada" pas la douane..

Hillslion 07/11/2016 22:01

En effet, corrigé !

mari 17/08/2016 21:01

elle est pas sur youtube?

Hillslion 17/08/2016 21:40

Non, pas encore. Le prochain single n'a pas encore été dévoilé et il est possible que ça soit plutôt "j'attends".

alex 03/07/2016 20:13

c'est les képis qui ont trop les cros ;)

Hillslion 03/07/2016 20:15

En effet, ça semble logique maintenant que je le lis ^^° Corrigé :)