Jul - C'est ça que je te reproche

Publié le par Hillslion

Hé ouais, hé ouais, hé ouais
C'est ça que je vous reproche bande de folles
Hé ouais
Vous regardez plus l'homme; vous regardez le matériel, maintenant
Bon, ça fait longtemps, mais bon. Voilà quoi.
Moi, elle est fausse ma Rolex, personnellement
Je suis en location la famille, voilà
Mais sachez que moi: (c'est ça que je te reproche)

Je suis pas Snoop Dogg, pas sous coke
C'est comme ça, l'am
i
Pousse-toi, t'es ouf, toi ; ne me fais pas la bise
Je flippe pas, on me nique pas ; eux, je les sens venir
T'es bizarre, qu'est-ce qui se passe, t'as quelque chose à me dire ?
C'est ta femme, elle se casse si t'as pas le coup de reins
Elle veut du Gucci, elle a beaucoup de charme, elle aime les coups de rêve
Tu m'cherches la gue-guerre, je le vois, je le sais
J't'aime pas, tu m'aimes pas ; je crois tout le monde le sait
Je vis ma vie, je suis comme un autre
Je sais que l'ange me note
C'est plus les flics ; maintenant, c'est les femmes qui veulent te mettre les menottes
Je nique l'État ; à l'heure qu'il est, j'ai niqué le Rap
Nique les mattons ; respect aux vrais ; le reste on m'a dit ne calcule pas
Dès que je fais le million, je vais m'équiper
Ne venez plus me voir, j'vais m'éclipser
Wesh fils, faut pas glisser
Faut pas sucer pour un 10e
On m'a dit ça vend des disques
Trop parlent de toi et ils disent que
Tu me vois pas venir ; je vous dis, « t'inquiète, j'les baise sans maison de disque »
J'ai trop traîné à la cité, je peux plus me les voir ces bâtiments
Je peux plus sortir tranquille, trop de shmits qui tournent en bas de chez moi
J'essaye de raisonner les petits mais on dirait que j'leur parle en chinois
Dans leurs têtes c'est le cinéma, pas besoin que je fasse un schéma
J'veux pas de salopes qui m'entourent ; vous pouvez vous tailler
Pas de traître, pas de menteur
Ils font que tailler des pipes et des pipes
Ce petit con, il mérite des gifles, gros
Je sais qu'ils me jalousent, mais, sur pépé, je sais qu'ils me kiffent, gros
C'est trop là, faut que je me lâche, faut que je m'arrache, que je trouve un callage
Je me sens jalousé, faut que je prenne une Kalash
Nique ta race ; toi, t'es bon qu'à lécher des chattes au Dallas
Faut protéger le charbon ; avant, les flics, fallait les caillasse
Temps plein, charbon ; gros, faut que ça khalas
Tu peux me voir posé au tiek, en Algérie avec Cheb Khalass
À l'aise, encore 3 ans de rap, j'achète un palace
5 ans après, ils diront toujours que l'instru est salace
Pas du genre à parler, faire des menaces
Tu m'as pris pour qui, gros ? Tu crois que j'ai ton âge ?
Je taffe des fois des heures, tu peux le voir à mes yeux
Je suis pas du genre à me laisser faire
Hé oui, mesdames et messieurs
Vous aimez ca, je vous raconte la vie, je reste vrai dans mes messages
Me parle pas de tes soucis
J'aime, je compte pas, je reste sage (je reste sage, je reste sage...)

J'oublie mes soucis que quand j'me ballade
J'ai fait du buzz, ils sont jaloux
Je les vois, ils sont malades
Je suis dégoûté, frère
Ils racontent des salades
Ça fait des émanes pour braquer d'la puenta aux Aygalades
Ouais yoyoyo
Ce que je raconte, c'est ma life
Toi, tu mens, c'est ça que je te reproche...
Que t'es malade

Et ca y est, vous m'avez mis le démon
MC, sur cette mesure, je t'insulte tes morts
Ah, tu veux me voir couler
Mais va te faire enculer
1.3.5. , j'suis immatriculé
Je fume des pét' plus gros que mes doigts
Je croise des potos à la gratte
Je les vois en stunt sur le trottoir en train d'esquiver la BAC
Toi, je vois qu'tu me lèches les bottes depuis que j'ai mon CD dans les Bacs
J'ai trop traîné dans mon bloc, coincé dans le tiek à pattes
Regarde-moi ; je suis triste là, c'est mon état
On ferme sa gueule, poto, on parle pas quand on ne sait pas
Je suis comme toi, moi, je rêve d'un monde meilleur
Les petits m'ont dit c'est réel donc ils se servent de la pince monseigneur
Et vas-y cabre cabre, fais jouer le frein
Et vas-y parle parle, chante-moi ton refrain
Moi, je rappe pour mes frères ; en bas des blocs, ils te servent
Qui fuck le comissaire parce qu'ils savent que c'est la misère
Tu me regardes bizarre, je suis pas Lil Wayne
Oui pourtant, je vise loin
Je fais ce que je veux, je m'en bats les couilles ; c'est ma vie
Je fais ce que je peux ; la roue tourne, tout va vite
Faut assumer, n'pas faire la pute quand y a des 'blèmes
Ne confie jamais à ton ennemi tes joies et tes peines
MC si je veux je te punis, j'te finis
Mais j'te ferai plus de buzz quoi que je fasse donc je vais m'abstenir

Fais pas le gros qui vend la drogue ; ah, t'es drôle
Genre tu as pas faim, mais tu me dragues ; ah, t'es folle
Fais pas le mec parce qu'il y a des gens qui t'épaulent
Pour des sous, tu changes de fusil d'épaule
Fais pas le gros qui vend la drogue ; ah, t'es drôle
Genre tu as pas faim, mais tu me dragues ; ah, t'es folle
Fais pas le mec parce qu'il y a des gens qui t'épaulent
Pour des sous, tu changes de fusil d'épaule

J'oublie mes soucis que quand j'me ballade
J'ai fait du buzz, ils sont jaloux
Je les vois, ils sont malades
Je suis dégoûté, frère
Ils racontent des salades
Ça fait des émanes pour braquer d'la puenta aux Aygalades
Ouais yoyoyo
Ce que je raconte, c'est ma life
Toi, tu mens, c'est ça que je te reproche...
Que t'es malade

Hé ouais, mais c'est ça que j'te reproche
Il a fait plus de son que 2Pac Shakur
Mais où va le monde
C'est ça que je te reproche
Il envoie des CD comme le méteore de Pégase
Et bim ouh
C'est ça, bande de folles
Ouais Jul, hé gros, tu vas prendre la retraite quand ?
Tu peux la prendre maintenant, gros
C'est ça que je te reproche, ouh !
Même les roumaines, les roumaines au feu rouge ils ont ton son
C'est ça que je te reproche
Jusqu'à où tu vas aller ?
Eh, en Tchétchénie ?
C'est lacrizeomicmek
Tu l'as vue, celle-là, ou pas ?
Et bim, ouh !
Voilà c'est lacrizeomicmek
Liga One, bande de folles
Le Tur-fu, frère

J'oublie mes soucis que quand j'me ballade
J'ai fait du buzz, ils sont jaloux
Je les vois, ils sont malades
Je suis dégoûté, frère
Ils racontent des salades
Ça fait des émanes pour braquer d'la puenta aux Aygalades
Ouais yoyoyo
Ce que je raconte, c'est ma life
Toi, tu mens, c'est ça que je te reproche...
Que t'es malade

Roule en sens inverse sur l'autoroute
C'est ça que je te reproche, Bande de folles
Voila, et passe le CD à ta grand mère, ouais, pendant que t'y es

Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article