Jul - Je fais ma vie

Publié le par Hillslion

Ce son, il est spécial, c’est pour ma team
En Clio pété, ça charge la minch
Moi, c’est Ju-Jul, D’Or et D’Platine
Tout seul dans l’game, les couilles à Poutine
Comment s’faire respecter sans sortir l’outil ?
Chez moi, ça nique des mères que pour des broutilles
Avant, elle faisait la mac, maintenant elle fait la groupie
Pourtant, j’ai pas d’Vuitton, pas de Zanotti
Tes potes galèrent, t’es là tu m’fais l’voyou de Palerme
Ah t’as l’air vieux, t’as stoppé l’alcool et même l’herbe
Ah j’ai l’air vieux, mais ils ont menti, j’l’ai vu dans leurs yeux
Tu me cherches, tu me trouves, toi. J’rentre pas dans leur jeu
Merci mon Dieu, j’cache mon orgueil, je suis pas odieux
J’ai des personnes que j’aime, là-haut aux cieux

Je vais, je viens, je fais ma vie ; chez moi, rien n’a changé
J’ai toujours mon survêt’, mes Asics, mes potes deviennent étrangers
J’calcule personne, j’fais ma ‘sique ; j’finis souvent gazé
J’traîne au quartier seul la nuit, quand j’stresse ou qu’j’suis angoissé

À force de taffer, on en est là
J’mouille le maillot comme Cabella
Eux, ils vont m’zapper ; je le sens de là
Ils disent “Jul, il a son délire
C’est un fada ; en moto, il fait des délits”
Jul, il fume, il boit, tout c’que tu veux
Mais il sniffe pas des lignes
Que vous soyez deux, trois, quatre, voire dix
J’vous nique si demain j’suis plus en mode artiste
C’est comme ça : y a des vrais, y a des faux
Relève la tête, j’aime pas t’voir triste
Faut des billets, billets, billets
J’dors avec un canon scié, scié, scié
Au rap, j’suis lié, lié, lié
Mais un jour, on va m’oublier-blier-blier

T’es suspect comme c’TDM
Qui tourne dans l’tiek toute la journée
Les jaloux, c’est toujours les mêmes
Ils s’inventent des vies quand j’ai l’dos tourné

(x2)
Je vais, je viens, je fais ma vie ; chez moi, rien n’a changé
J’ai toujours mon survêt’, mes Asics, mes potes deviennent étrangers
J’calcule personne, j’fais ma ‘sique ; j’finis souvent gazé
J’traîne au quartier seul la nuit, quand j’stresse ou qu’j’suis angoissé

(x2)
T’es suspect comme c’TDM
Qui tourne dans l’tiek toute la journée
Les jaloux, c’est toujours les mêmes
Ils s’inventent des vies quand j’ai l’dos tourné

Ce son, il est spécial, c’est pour ma team
En Clio pété, ça charge la minch
Moi, c’est Ju-Jul, D’Or et D’Platine
Tout seul dans l’game, les couilles à Poutine

Commenter cet article