Jul - Vis Mon Malheur

Publié le par Hillslion

Quand tout va mal, dis-moi poto où t’es ?
C’est pas d'ma faute si j’fais que m’écouter
C’est qu’y a trop d’MCs qui m’ont dégoûté
Ramène ta folle, j’vais la faire zouker
Ramène d'l'alcool, j'vais tout découper
J'vais niquer l'rap si sur moi tu doutais
Mise un bleu ou même un violet
Disque d'or en une semaine
Là c'est Jul, sur pépé que je vais tous les violer
Les faire miauler ha
Si j'ai du buzz, ne m'en voulez pas
1.3.5, c'est anti-État
On va tout baiser, on déconnait pas
D'la Puenta à Nanterre, c'est déter' au guidon, attends
Pendant qu'tu m'rabaisses, ta gow m'attend
J'suis dans l'game comme un combattant
Moi, j'ai pas fait d'pacte avec Satan
Au quartier c'est bavette, voiture de travers
Ça t'insulte ta mère pour un regard de travers
TDM en l'air
Les shmitts arrivent en courant, ils crient "mains en l'air"
Trop de folles-folles qui donnent des go par téléphone
Elles font genre c'est des fans,
Y a souvent trop d'jaloux, trop de traîtres, trop d'balance
s
À cause d'eux, j'entends "c'est la police" à l'interphone
Ça se monte dessus ; c'est comme ça dans ma zone
Quand y a les sous dans la tête, il y a plus de Madone
Mes potos m'appellent ; de cellule, ils me disent
"Mon rêve, c'est de faire tchouper la matone"
Le rap, j'y casse la cote
Ça, quitte à faire la coño
J'suis en i dans l'tiek à coño
Comme Mamade en promenade, eh ouais coño
Eh ouais, poto, rien ne sert de faire le colosse
Si les Russes ont inventé la Kalash'
Perso, moi, j'tire pas, mais si j'veux
J'ai plein d'autres idées pour te niquer ta race
À l'aise, sur une jambe au Planète Rap
J'fais mes intrus, ils aiment trop
J'écris c'qu'ils vivent
J'dédicace ma Team Jul, poto, jamais ça s'arrêtera
Yeah, moi, j'ai trop faim de billets
Ouais, demande à Mortadon, ne jamais oublier les oubliés
Fais gaffe à qui tu vas te fier
Aux flics, pas tout l'monde va nier
Derrière votre amitié peut s'cacher un gros canon scié

Vis mon malheur, y a trop d'petits en chien dans l'ghetto
Vis leur malheur, vis leur malheur
Vis mon malheur, y a trop d'frères qui partent trop tôt
Vis mon malheur, vis mon malheur
Y a d'quoi halluciner
J'vois les petits cons en train d'fumer
Les grands pour un rien s'fumer
Un poto en taule bah faut l'assumer
Vis mon malheur, vis mon malheur
Vis mon malheur, vis mon malheur

Énervé, l'instru, j'calcine
Pété que j'emboucane ma voisine
Que ça gratte demande à Houssim
Quand on s'trouve cramé, bah ça casse la SIM
J'suis plus le même, c'est ça qu'ils s'imaginent
T'as fait deux barres, tu m'fais la grosse machine
Jul-Jul, c'est la crème
Ça suce pas pour rentrer dans les hits machines
Marseille, c'est chaud, rien qu'ça s'assassine
Tu as la gâchette ou la parole facile
Qu'est-c'qu'il y a ? J'vois qu'j'te fascine
Redescends sur Terre la 'zine
Qui m'donnera ses ailes
Si un jour je veux m'envoler ?
Si un jour j'ai plus un
Qui pour moi ira voler ?
Celui qui dit "mon frère"
C'est souvent lui qui va t'donner
Qui dit faute avouée
Dit à moitié pardonnée
J'vais où la vie m'mène
Disque d'or, j'traîne encore
Pour un rien, je m'emporte
Rien n'a changé
J'vis comme avant
J'me rappelle même plus du passé
Ça m'a fait mal au cœur
T'as pas dit bonjour quand t'es passé
Le cœur sur la main
J'avance même s'il est cassé
J'm'envole, laissez-moi passer
Y en assez de tous ces BDH
Ceux qui savent pas choisir un camp
Pour moi, c'est des lâches
J'm'envole, laissez-moi ou ça va péter cash
J'me rappelle à l'époque
Quand ça pétait des H

Vis mon malheur, y a trop d'petits en chien dans l'ghetto
Vis leur malheur, vis leur malheur
Vis mon malheur, y a trop d'frères qui partent trop tôt
Vis mon malheur, vis mon malheur
Y a d'quoi halluciner
J'vois les petits cons en train d'fumer
Les grands pour un rien s'fumer
Un poto en taule bah faut l'assumer
Vis mon malheur, vis mon malheur
Vis mon malheur, vis mon malheur

Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article