Jul & Le Rat Luciano - Mets-les en i

Publié le par Hillslion

Mets-les en i
Mets-les en i
Mets-les en i

Toujours pas le temps, toujours pas d'humeur
On sait qui est qui, on sait qui fait quoi
Pourquoi tu parles tant, tu n'es qu'une rumeur
On sait qui dit vrai, on sait qui fait croire
Mieux vivre sans bonheur, de vivre sans honneur
On préfère crever d'une balle que d'une tumeur
Tu nais, tu meurs, chacun son heure
T'inquiète on contrôle zen, fais comme si de rien n'était
On pourrait tuer pour un contrôle Z, les temps ne sont plus c'qu'ils étaient
On arrive en traîtres, comme l'arracheur sur sa chaîne
A l’affût, comme le guetteur sur sa chaise
1.3 ça revient et ça t'achève
C'est Marseille criminogène, c'est la cité endeuillée
Plus de balles que de prix Nobel, que Dieu nous préserve d'en douiller
Ok, j'verse quelques gouttes pour nos gens aux yeux fermés
Que la terre leur soit douce, j'les revois encore le refermer
Doucement les larmes, y a toujours plus malheureux que soi
Doucement les armes, y a toujours plus valeureux que soi
1.3, déclassé ; range-toi, t'es dépassé
Tout le monde peut se demander où t'es passé pour tes quelques mots déplacés

(x2)
J'sais plus c'que j'fais, j'vois plus le temps qui passe
J'suis plus que frais, il est temps qu'ils casquent
Quoi qu'il s'passe, mets-les en i
Un p'tit dans l'game, mets-les en i
Sors le cross volé, mets-les en i
Quoi qu'ils fassent, mets-les en i

Les petits parlent shit, beuh, brinks, Vuitton
Y en a qui font les mecs, c'est qu'des mythos
Fais gaffe, c'est p't'être ton pote, Kalash sur l'guidon
Fais pas l'mac avec moi, tu n'es qu'un petit con
J'fais tellement d'buzz qu'ils veulent me détruire comme la tour de Picon
Demande à Tchyco, plus rien à perdre, c'est la rage qui cause
C'est plus l'homme mais les couilles qui parlent
En traître, ça veut casser ta bicoqu
e
Fais pas le bandit, coño, aide ta daronne
J'suis venu dans l'game leur mettre la carotte
Pendant qu'les gens de chez moi te braquent à l'aube
Ils s'croient dans Call Of, c'est pire qu'une chasse à l'homme
Tout l'monde devient gang, c'est dingue,
Tu comprends pourquoi ça nous catalogu
e
Petit vito téléguidé, cabre aussitôt, cabre dans la cité
Depuis si tôt, toxico, le sang chaud, s'il faut, il peut te liquider
J'viens me vider, gros, j'ai plein d'idées
Ceux d'ici savent faire, on sait qui t'es
Pourquoi quand je passe tu m'regardes comme un fils de lâche ?
Ça commence à faire trop longtemps que tu me mets la rage
J'me suis tellement retenu qu'j'arrive plus à rester sage
Dédicace Baumettes, Luynes, Salon qui lancent des paquetages

(x2)
J'sais plus c'que j'fais, j'vois plus le temps qui pass
e
J'suis plus que frais, il est temps qu'ils casquent
Quoi qu'il s'passe, mets-les en i
Un p'tit dans l'game, mets-les en i
Sors le cross volé, mets-les en i
Quoi qu'ils fassent, mets-les en i

J'm'en bats, bats, bats les couilles
Suisse dans le Neiman et vroom vroom vroom
J'm'en bats, bats, bats, bats les couilles
Je la mets en i ; vas-y, zoom zoom zoom
Une voix me dit "mets-les raccord, passe les rapports, mets-les d'accord.
Dis pas « merci », non, dis « encore » ; tu vas crever, mais eux d'abord"
Faut pas pousser, ça, tu le sais, tu as pas les res-fré, tu as pas l'air prêt
J'suis loca life, tu es Coca Light ; tu as pas les retraits, tu as pas les rres-ve
À la tienne, à la mienne, à la sienne, à la sienne, patati patata, hakuna matata
À la bien, à la chien, à l'ancienne, à la chienne, toi, ta team ta ta ta, hakunaratata

J'vois qu'tu tournes en rond, t'es pas marrant
J'ai pris d'l'avance, j'suis en sous-marin, j'suis la tempête sur ton catamaran
Laisse-moi dégust', pas tout l'monde a ma chance
Pas tout l'monde a ma voix,
J'remercie le bon Dieu quand j'suis seul dans ma chambr
e
S'tailler d'ici, j'me languis
Sors les cross volés, kalashés, mets-les tous en i

(x2)
J'sais plus c'que j'fais, j'vois plus le temps qui pass
e
J'suis plus que frais, il est temps qu'ils casquent
Quoi qu'il s'passe, mets-les en i
Un p'tit dans l'game, mets-les en i
Sors le cross volé, mets-les en i
Quoi qu'ils fassent, mets-les en i

Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article