Ridsa - Laissez-moi

Publié le par Hillslion

Toujours à quer-blo
Ouais, y a rien à faire
Je tourne en radeau **
Je rêve d'une vie en bord de mer
Où sont mes potos
Quand je suis dans la merde
J'te jure, c'est trop
Je perds mon temps
Les gens me freinent
Combien de fois j'ai boycotté les rendez-vous
J'écoutais personne car les gens me rendaient fou
On m'a promis la lune
Que du monde, je ferai le tour
Je n'ai pas besoin de thune
Je n'attends rien en retour
On va pas se mentir
Les choses, on va se les dire
Si tu veux partir
Tu connais la sortie
Et quand tu t'endors
Moi, je traîne dehors
Tu me dis que t'es love
Mais ça sonne faux

(x2)
Je veux juste rouler, rouler, rouler
J'ai assez douillé, douillé, douillé
Ça m'a saoulé, saoulé, saoulé
J'ai assez donné, donné, donné

Je veux juste rouler, me marrer
Quelques temps oublier
Juste un peu profiter
Moi, tu sais, j'ai fait mes billets
Juste rouler, me barrer
Pas besoin d'le crier
Si tu fonces avec moi
Tu peux être sûr que tu vas briller

Tu t'demandes parfois
Si je pense à toi
Car je ne le dis pas
C'n'est pas contre toi
S'il te plaît, laisse-moi
On se reverra
C'est toi qui as changé
Quand moi je suis resté le même
Ne t'étonne pas si je ne réponds plus à tes appels, non
Je n'ai pas oublié d'où je viens ni ce que j'ai vécu
Toutes ces barrières que j'ai franchies sans rien lâcher
Non, je n'ai pas négligé tous les signes que j'ai reçus
Oui, j'ai souffert mais j'ai souri, je me suis forcé

(x2)
Je veux juste rouler, rouler, rouler
J'ai assez douillé, douillé, douillé
Ça m'a saoulé, saoulé, saoulé
J'ai assez donné, donné, donné

Laissez-moi
Vos histoires, j'ai pas le temps pour ça
Faut que je pense à moi
C'est bon, laissez-moi

Douillé, douillé, douillé
J'ai douillé, douillé, douillé
Je suis saoulé, saoulé, saoulé
Saoulé, saoulé, saoulé

(x2)
Je veux juste rouler, rouler, rouler
J'ai assez douillé, douillé, douillé
Ça m'a saoulé, saoulé, saoulé
J'ai assez donné, donné, donné

------------------
** paroles incertai
nes

Ridsa - Laissez-moi
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article