Black M - Money

Publié le par Hillslion

Tu veux la money ? Tu veux la money ?
Est-ce que tu connais le danger de la money ?
Est-ce que t'es conscient que tu n'emporteras rien là-haut ?
Té-ma Cahuzac qui les a rendus bêtes
Le clochard qui mendie pour la money
J'crois pas qu'il en fait pour les mêmes raisons
Le milliardaire parle aux têtes sur ses billets
Parce qu'il a perdu la raison

Il était parti de rien, il avait juste le respect
Quatre ans qu'il vit avec une femme sans avoir de quoi payer le resto
Toujours droit, tout le monde l'aimait, tout le monde voulait être son gava
Dans son dictionnaire à lui, on pouvait pas trouver le mot "Avare"
Il était reconnu pour l'talent qu'il avait pour le ballon rond
L'avenir nous chuchotait qu'il pouvait pas être malheureux
Mais la vie a fait que, autour de lui, motherfucker
Les requins ont posé le regard sur ce qu'il avait de plus fort
Impossible d'anticiper quand le Sheitan te plébiscite
Demande aux mecs de ta cité, mais ne va surtout pas les citer
Et le frangin s'envole et ses ailes sont en or
C'est pas à lui qu'on va faire croire qu'il y a une vie après la mort
Et je me dois, dois
De vous en parler ; oui, j'me dois, dois
Sa vie un trou noir, trou noir
Elle lui a retiré le pouvoir ; pour le croire, faut le voir
Et le soir, quand sa ville s'éteint
Il compte ses billets, il compte ses billets
Oui, le soir, une fois la nuit tombée,
Seul avec ses démons, oui, seul avec son fric

Tu veux la money ? Tu veux la money ?
Est-ce que tu connais le danger de la money ?
Est-ce que t'es conscient que tu n'emporteras rien là-haut ?
Té-ma Cahuzac qui les a rendus bêtes
Le clochard qui mendie pour la money
J'crois pas qu'il en fait pour les mêmes raisons
Le milliardaire parle aux têtes sur ses billets
Parce qu'il a perdu la raison

Elle aussi ne connaissait pas le côté chic de sa ville
Elle n'aurait jamais cru se poser dans des hôtels comme Le Ritz
Elle qui venait du pays qui ne pouvait rien s'payer
On lui a promis la Lune que si son booty shakait
À côté, sa fille qui lui disait "Oh maman, j'ai tellement faim"
Oui, je sais, je n'ai plus l'âge mais je suis prêt à téter ton sein
Situation critique, j'ai du mal à gratter l'lyrics
Là, surpris de panique, elle dut jouer de son physique
Tout pour la money, elle commence à se donner
Ses lèvres siliconées, maintenant, les ches-ri la connaissent
Tous les soirs humiliée avant de pouvoir prendre son billet
Parfois, même à plusieurs, elle se retrouvait au milieu
Épuisée ; toute sa force, elle l'a puisée
Sa seule envie : mourir ou alors mettre ces hommes en prison
C'est sa petite fille de six ans qui demande l'aide du Tout-Puissant
Si elle te raconte sa courte vie, t'auras des frissons
Et le soir quand sa fille s'endort
Elle compte ses billets, elle compte ses billets
Toutes ces images qui hantent son cerveau
Tout ça pour la petite, tout ça pour sa survie

Tu veux la money ? Tu veux la money ?
Est-ce que tu connais le danger de la money ?
Est-ce que t'es conscient que tu n'emporteras rien là-haut ?
Té-ma Cahuzac qui les a rendus bêtes
Le clochard qui mendie pour la money
J'crois pas qu'il en fait pour les mêmes raisons
Le milliardaire parle aux têtes sur ses billets
Parce qu'il a perdu la raison

Des stories comme ça, j'peux t'en raconter jusqu’à fatiguer
L'argent ne fait pas le bonheur, cousin ; j'te jure, t'as pas idée
Moi-même, je croyais qu'une fois le compte blindé, tout irait mieux
Mais, ça, c'est une autre histoire, Black M qui se rapproche du feu
Oh malheur, malheur à celui qui ne compte que sur la money, money
J'ai dit : "Malheur, malheur, à celui qui ne compte que sur la money, money"

Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  
   

Commenter cet article