Jul - Dans le Gamos

Publié le par Hillslion

(x2)
Calibré dans l'gamos
C'est l'son des vatos
Dis-moi qui t'envoie un album gratos
MC, j'vais t'casser les jambes comme Sergio Ramos
Tu veux du rap, du flow, amigo, vamos

(x2)
Tu vas écouter, tu vas même rembobiner
Représente les frères d'Marseille à Bobigny
Ça te cambute ta chambre pendant qu't'es en train d'dîner
Tu cours au receleur avant même que t'aies fini

J'aime pas trop me chauffer quand y a du monde, tu vois l'dél' ?
J'sais qu'mon argent peut attirer l'gros boule d'mademoiselle
J'fume tellement la beuh à n'plus savoir comment j'm'appelle
J'rajoute mon grain d'sel, 1.3.5 c'est l'cartel
Ouais, j'viens d'ici où y a rien d'easy
On veut l'boule à Beyonce et l'coffrage à Jay-Z
J'suis en mode crazy ; bâtard, viens ici
Viens, essaye d'me la faire gros, que j'te mette la fessée
Ouais MC, ces temps-ci, j'suis bouillant comme jaja
J'parle pas, j'agis ; p'tite salope dégage
Écoute bien et sache que j'vis mieux à l'ombre
Moins d'choses à raconter, moins d'gens à rencontrer
Au fait, n'essaie pas de savoir où j'vis
Si tu t'mets devant, gros j'vais plus savoir où j'vise
La rue m'a engagé à vivre des choses de fada
Rien qu'ça m'pointait quand j'mettais mes Prada
Doigt d'honneur au radar, direction assistée
Passe la deuxième, dérapage quand tu rentres dans la cité
Fais pas ci, fais pas ça
Le respect, l'honneur et le cœur, est-ce que toi t'as ça ?
Vue sur la mer bleu turquoise, j'me fais faire un massage
Envoie une massa que j'pense plus au passé
J'fais que m'ressasser, y parlent de moi en mal
T'inquiète, t'façon toi-même tu sais un jour où l'autre ça s'sait
Signe Jul aux assises, mes clips passent à la XXX
Ouais, j'suis fier de moi, c'trop comme j'les traumatise
Moi j'suis là j'bizz, la schmitt veut faire la bise
Me laisse repartir avec ma beuh et mon cannabis
J'fais de l'art triste et du son qui dévale pour les mecs en taule
Pour les gens qu'ont pas un, qui s'promènent l'hiver en tongs
Entends papapa
Cette nuit chargée, ça rôde comme des fantômes
Déguste bien l'album, histoire qu'demain j’arrête tout
Dieu m'a donné la force, donc demain il m'enlève tout
Assics et survêt', j'roule pét' sur pét'
C'est moi qu'a fait l'instru, c'est moi qui écris, c'est moi qu'appuie sur REC
Les p'tits tombent avec la plaque pliée
Braque-le sur la tempe, j'remplis l'sac de billets
Avec ton canon scié, hier vous aviez la pression, aujourd'hui vous en riez
Moi mon cœur, c'est comme une arme : il peut s'enrayer
Si j'leur montre c'que j'ai vu, j'risquerais d'les effrayer
J'ai pas bouffé de chatte sur mon oreiller
Merci à ceux qui m'disaient "Jul continue, j'sens qu'ça va payer"

(x2)
Calibré dans l'gamos
C'est l'son des vatos
Dis-moi qui t'envoie un album gratos
MC, j'vais t'casser les jambes comme Sergio Ramos
Tu veux du rap, du flow, amigo, vamos

(x2)
Tu vas écouter, tu vas même rembobiner
Représente les frères d'Marseille à Bobigny
Ça te cambute ta chambre pendant qu't'es en train d'dîner
Tu cours au receleur avant même que t'aies fini

C'est Ju-Ju-Jul
Lacrizeotiek mec
Ouais ouais ouais ouais, on hait les deck
Pour l'été, on taffe les pecs-pecs
Mais y a le bide-bide
J'suis présent sur le beat
Si tu veux dire le contraire
Dans l'rap, j'suis ton père
Ju-Ju-Jul

Commenter cet article