Jul - Les jaloux m'écoutent

Publié le par Hillslion

Les jaloux m'écoutent
Les jaloux m'écoutent
Les jaloux m'écoutent
Les jaloux m'écoutent
Les jaloux m'écoutent
Les jaloux m'écoutent
Les jaloux m'écoutent
Les jaloux m'écoutent

Les jaloux m'écoutent
Normal, quand j'rappe, c'est trop street
Vu les marques qu'y a dans mon dos, j'peux dire qu'ce pote avait de grosses griffes
Gros splif, pour oublier quand ton gosse crie
Au quartier y avait rien à faire ; les flics j'leur ai fait faire de gros sprints
Entre potes, c'est pire qu'des femmes ; ça s'jalouse, ça s'donne des fausses pistes
Ça t'critique et ça vient t'faire des grosses bises
Passe plus les vitesses ; au pire, y a les palettes fils
Vitres teintées, casquette, lunettes, dans le RS6
On hait les BDH, les matérialistes
Et surtout faut pas oublier, gros, on hait les civ'
Nique ta vidéo, j'suis pas un illuminati
J'ai juste eu les dents à la Tupac ou B.I.G.
J'ai ma barette et mon survêt' dans VIP
Si demain ça sent la patate, dis-moi s'te plaît y a qui
J'fais des sous, pas l'temps d'mettre mon cerveau sur veille
J'ai acheté un pit, des armes... j'ai l'impression qu'on m'surveille
Le sang, le khey, ils font les bitch ** ; ta caisse, ils te la rayent
Peut-être parano, mais quand j'pense au quartier j'sens qu'c'est plus pareil
Ça t'dit plus bonjour, ça t'fait signe de la main
C'est plus la même, ça t'calcule pas de l'année, après ça veut qu'tu l'amènes
Tu m'rages, moi au moins j'me regarde dans l'miroir
Pour faire deux euros, j'ramassais les pièces rouges dans mon tiroir

Ils parlent de moi, mais je sais que
Les jaloux m'écoutent...
Ils m'critiquent, me surveillent
Les jaloux m'écoutent...
Ils m'rabaissent comme des chameaux
Les jaloux m'écoutent...
Que des com', des méchants mots
Les jaloux m'écoutent...
'Nique toi et tes vidéos
Les jaloux m'écoutent...
Moi, j'ai juste voulu viser haut
Les jaloux m'écoutent, les jaloux m'écoutent, les jaloux m'écoutent

Les jaloux m'écoutent, passez le bonjour à vos mamans
La bave aux lèvres, il rage comme si de sa femme j'étais l'amant
J'ai de l'amour, normal j'suis pas trop glamour
Toi askip tu m'en veux, askip tu m'souhaites la mort, je l'ai su récemment
T'façon nique ses morts
Ouais, on va tous mourir
Pourrais-tu ruiner la personne qui serait prête à te nourrir ?
J'en ai perdu le sourire comme si j'étais plus là
On me l'a tellement faite mon frérot que j'arrive plus à souffrir
L'quartier a viré, c'est tout seul qu'on devient quelqu'un
Tout seul qu'on meurt, tout seul qu'on apprend à tirer
C'est tout seul quand t'es en cellule
Tout seul quand t'as des problèmes
Tout seul comme si personne n'en avait rien à cirer
J'fais pas l'désiré ; si j't'aime, où tu iras j'irai
J'te prêcherai le faux pour avoir le vrai, voir comment tu réagirais
J'vais avoir du mal à digérer, lui il s'est pris pour un caïd depuis que le patron lui a dit d'gérer

(x2)
Ils parlent de moi, mais je sais que
Les jaloux m'écoutent...
Ils m'critiquent, me surveillent
Les jaloux m'écoutent...
Ils m'rabaissent comme des chameaux
Les jaloux m'écoutent...
Que des com', des méchants mots
Les jaloux m'écoutent...
'Nique toi et tes vidéos
Les jaloux m'écoutent...
Moi, j'ai juste voulu viser haut
Les jaloux m'écoutent, les jaloux m'écoutent, les jaloux m'écoutent

Et ouais
Les jaloux, ces fils de putes
Ils s'arrêtent plus, ils sont là, ils ont que ça à faire
Ils viennent, ils rentrent chez eux
"Moi, j'vais aller sur le mur à Jul, critiquer Jul" con de tes morts **
Et mangez-moi le poireau hein **
Sur le grand padré à James que j'vais tout niquer, les gars, j'vais tout niquer
Naaaaah
Ju-Ju-Jul, d'or et de platine
------------------------
** Paroles incertaines

Commenter cet article