Kery James - D'où je viens

Publié le par Hillslion

Placard, menaces, tu sais d’où je viens
Bagarres, coups de shlass, tu sais d’où je viens
Blocks, kalashs, tu sais d’où je viens
Four, T-Max, tu sais d’où je viens

D'où je viens, c'est :
Placard, menaces, tu sais d’où je viens
D'où je viens, c'est :
Bagarres, coups de shlass, tu sais d’où je viens
D'où je viens, c'est :
Blocks, kalashs, tu sais d’où je viens
D'où je viens, c'est :
Four, T-Max, tu sais d’où je viens

Vu d’où je viens, j’remercie Dieu d’être encore en vie
J’te jure, pour m’en sortir, il m’a fallu plus que de l’envie
Je les entends parler comme si je leur devais quelque chose
J’serais pas étonné qu’un jour de pluie, ils m’arrosent
Pourtant, je n’ai rien hérité ; j’vais te dire la vérité
Même dans le ghetto, j’étais parmi les plus déshérités
À cinq dans une pièce, dans la promiscuité
Je rêvais de quitter la hass, sur mon lit superposé
J’ai dû transformer ma rage en détermination
Quand on vient des ghettos sauvages, réussir n’est pas qu'une option
C’est une question de survie, chacun choisit ses moyens
Il paraît qu’tu m’envies, mais sais-tu d’où je viens ?

Placard, menaces, tu sais d’où je viens
Bagarres, coups de shlass, tu sais d’où je viens
Blocks, kalashs, tu sais d’où je viens
Four, T-Max, tu sais d’où je viens

D'où je viens, c'est :
Placard, menaces, tu sais d’où je viens
D'où je viens, c'est :
Bagarres, coups de shlass, tu sais d’où je viens
D'où je viens, c'est :
Blocks, kalashs, tu sais d’où je viens
D'où je viens, c'est :
Four, T-Max, tu sais d’où je viens

D’où je viens, j’ai le mort
Plus d’une fois, j’ai frôlé la mort
Je ne serai pas vaincu par l’industrie du disque
J’ai survécu aux banlieues à risques
Règlements de compte au pistolet
On ne s’est jamais fait pistonner
On a des douleurs qu’on ne peut consoler
On a des rancœurs planquées sous le sommier
Même pas pour un disque d’or
Je ne changerai pas de bord
Le showbusiness ne peut me corrompre
Il n’y a que la mort qui pourra m’interrompre
On a pas fréquenté les mêmes écoles
Supporté la même pression sur les épaules
9.4.310, Orly, c’est là d’où je viens
Vous n’osez pas mettre les pieds
Dans les quartiers où j’me sens bien, hein ?

Placard, menaces, tu sais d’où je viens
Bagarres, coups de shlass, tu sais d’où je viens
Blocks, kalashs, tu sais d’où je viens
Four, T-Max, tu sais d’où je viens

D'où je viens, c'est :
Placard, menaces, tu sais d’où je viens
D'où je viens, c'est :
Bagarres, coups de shlass, tu sais d’où je viens
D'où je viens, c'est :
Blocks, kalashs, tu sais d’où je viens
D'où je viens, c'est :
Four, T-Max, tu sais d’où je viens

Oui je suis prêt à tout perdre
Je connais la pauvreté, je me sens bien dans les quartiers
Où vous n’osez pas mettre les pieds
L’argent, ça va et ça vient
Mais il y a des choses qui ne devraient jamais bouger
J’me fous de ton tube de l’été, je préfère plutôt conserver ma dignité
Je représente les mecs de tess car j’ai grandi sans rien
Je connais la pauvreté, je me sens bien dans les quartiers
Où vous n'osez même pas mettre les pieds
L’argent, ça va et ça vient
Mais il y a des choses qui ne devraient jamais bouger
J’me fous de ton tube de l’été, je préfère plutôt conserver ma dignité

Placard, menaces, tu sais d’où je viens
Bagarres, coups de shlass, tu sais d’où je viens
Blocks, kalashs, tu sais d’où je viens
Four, T-Max, tu sais d’où je viens

Rap hardcore, sur violents breakbeats
Rap hardcore, sur violents breakbeats
Rap hardcore, sur violents breakbeats
Rap hardcore, sur violents breakbeats
Moi, je pratique le rap hardcore, sur violents breakbeats
Dans le style réaliste, ce qu'on appelle lyrics explicites
Dans le style réaliste, ce qu'on appelle lyrics explicites
Dans le style réaliste, ce qu'on appelle lyrics explicites
Dans le style réaliste, ce qu'on appelle lyrics explicites

Kery James - D'où je viens
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article