L.E.J & Dave Crowe - Le Verbe

Publié le par Aline Trinh

Hold on to me
Accroche-toi à moi.
Don't let me go
Ne me laisse pas partir.
Who cares what they see ?
Qu'importe qu'on nous regarde.
Your first name is Free
Ton prénom c'est Liber, (= Free),
Last name is Dom
ton nom c'est Té (= Dom).
Cause you still believe
Parce que nous croyons toujours
In where we're from
en nos origines.
Freedom freedom
Freedom freedom

Liberté...

Do you recall, not long ago
Souviens-toi, il n'y a pas si longtemps,
We would walk on the sidewalk 
on voulait encore marcher sur le trottoir...
Innocent, remember ? 
On était innocents, tu te souviens ?
All we did was care for each other 
On ne faisait que prendre soin l'un de l'autre...

But the night was warm
Mais la nuit était chaude.
We were bold and young
Nous étions jeunes et intrépides. 
All around the wind blows 
Autour de nous, le vent souffle.
We would only hold on to let go 
On tient juste le coup pour pouvoir ensuite se lâcher.

Blow a kiss, fire a gun 
Souffler un baiser ? Tirer avec un flingue ? º
We need someone to lean on 
On a tous besoin de quelqu'un sur qui on peut compter.
Blow a kiss, fire a gun
Souffler un baiser ? Tirer avec un flingue ? 
All we need is somebody to lean on
On a tous juste besoin de quelqu'un sur qui on peut compter.

Quand j'me réveille, j'veux du silence
Lui seul sait m'écouter
Il n'y a qu'en lui que j'ai confiance
En terme de conseils beauté
On aimerait que je me taise
Mais je ne me vêts que du verbe
La lumière du mot, c'est dans la note
Qu'elle devient réverbe

Je m'offre à lui, nue comme un ver qui n'est pas alexandrin
Et lui parle avec une voix qui se marie avec son grain
Je me parle de laine et parle des vers de Verlaine
Je m'épile électrique, il aime bien les va et viens
Rouge à lèvres, sourire blanc, rimel bleu méthylène
Lui sait que sous mes bonnets, je rêve de doigts phrygiens
Phrygiens....

Soit sous prétexte qu'on est belles, faudrait être polies et s'taire
Les compliments circonstanciels, lui, il ne sait pas les faire
Soit sous prétexte qu'on est belles, faudrait être polies et s'taire
Les compliments circonstanciels, lui, il ne sait pas les faire

Je maquille ma figure de style, fouille dans mes vieux habits
Multiples propositions, aucun article n'est défini
Je lui parle, il ne répond pas ; c'est une drôle de séduction
Le paradoxe c'est que, de ça, je sais faire abstraction
C'est de lin et de coton qu'il compose ses horizons
Quand il réfléchit peu, il me croit sage comme une comparaison
Mais moi, je serai plus qu'une anacoluthe, je serai une anaphore
Tant pis si je me pléonasme, il nie ma morphologie d'amphore

Soit sous prétexte qu'on est belles, faudrait être polies et s'taire
Les compliments circonstanciels, lui, il ne sait pas les faire
Soit sous prétexte qu'on est belles, faudrait être polies et s'taire
Les compliments circonstanciels, lui, il ne sait pas les faire

Commenter cet article

Marilou Loulou 24/10/2016 22:57

c'est pas "je ne me vais que du verbe"! sérieux, ça veut rien dire.
C'est "je ne me vêts que du verbe", du verbe vêtir!