Jul & Ghetto Phénomène - Loin

Publié le par Hillslion

.

Laissez-nous vivre, besoin d’évasion
N’écoute pas c’qu’ils disent, bons qu’à jazzer
C’est le bonheur qu’on vise, car on est loin
Marre de vos coups d’vice, j’les vois de loin
Et toute ma vie, j’ai vu les problèmes m’ambiancer
Entre le haram et les djinns, j’sais plus quoi penser
Que le bon Dieu me guide, cette life m’a bien poussé
Tellement j’suis même plus sûr, j'peux à peine pioncer
Alors, j’me pose ; je smoke, smoke, smoke
J’envoie les doses ; j’suis loin des autres, j’m’en moque

J’suis loin, j’vois mes potos loin
Le G.P. sans lacune, Depuis p'tit, y a pas d'thunes
J'veux voir mes potos bien, bien
Demande à Jul, depuis toujours dans l’espace
Y a plus d’place, nique les BDH qui t’fliquent pour du cash
Ils parlent de nous y a plus l’temps, depuis qu’c’est des carottes
Depuis l’époque des coste-La des freestyles à l’arrache
J’suis loin ; comme une balle, on t'troue le corps au millimètre
J’suis loin ; on s’installe, et dans le rap, on fout la merde

On est loin dans nos têtes, mais on garde la foi
Les pieds sur Terre, on voit les autres changer
L’esprit dans les étoiles, Maman je pense à toi
La vie m’étouffe, j’me sens étranglé

J’suis loin, ça fait des années ; faut t’calmer
C’est pas d’notre faute si on est cramés
Y a des choses qui s’font pas, qu’on oublie jamais
Ne fais pas l’mec, tu es perdu ça s’voit t’es fané
J’suis loin, tu chenef ; j’ai passé l’âge, gros ; tu m’as scanné
J’suis loin ; tu veux m’freiner, j’t’évite
Moi et mon équipe, c’est toujours fuck les videurs
Les petits partent à la gratte déter’, les poches vides
Dolce, Vuitton, oui trop faim de liquide
Dans mon secteur, on est tous grillés, grillés
Anti-BDH, je compte tous les quiller
Ne viens pas m’parler de rue ; dans la merde, on y est
Tu connais la loi : devant l’OPJ faut nier, moi j’peux plus me fier

GP, Jul, c’est solide ; on est loin, zoomez
On n’est pas alcooliques, gros joint Liptonic
Je n’ai pas de brolique, je n’ai rien à prouver
Dans l’son, j’suis en bolide ; la mélodie, j’l’ai soulevée
Non, je n’ai pas tout fait, mais la concu’ j’l’ai bouffée
Enculé, t’as trahi ; à ma table, t’as bouffé
T’as juré mais t’as bluffé ; loin de vous, on s’écarte
C’est plus du rap dans les baffles, c’est du C4
Comme tous mes 'soces, j’accumule les soucis
Pour faire de la maille, j’suis plus vicieux que ***
Tu t’la joues, mais j’ai les dossiers
Tu hagar les faibles ; face aux forts, t’as négocié

On est loin dans nos têtes, mais on garde la foi
Les pieds sur Terre, on voit les autres changer
L’esprit dans les étoiles, Maman je pense à toi
La vie m’étouffe, j’me sens étranglé

Trop d’choses pour être jnouné
Y a que en famille, comme y a 4 ans, qu’on aime s’retrouver
Les salopes, les putes, boy laisse-les sur le té-cô
On arrive en force boy on va les faire ter-sau
J’suis dans ma bulle, j’suis loin depuis l’époque des Bee Gees
Investis, l’verre de Poliakov, laissez-moi seul dans ma bêtise
Bitches, on présente plus une équipe authentique
Sur l’beat, on perce des tympans avec un titre
Tellement trop de BDH, dites-moi comment les éviter
Ghetto Phénomène, lacrizeomic, on est loin

J’vois loin, on compte pas sur les chiffres du loto
Oui loin, y a plus d’potos ; ça t’rafale en moto
J’suis loin quand j’fume, ouais t’sais qu’on t’voit plus
Bloqué par l’enclume, j’m’en vais loin qu’avec ma plume
Faut qu’j’aille loin donc j’évite le malheur
Que Dieu m’en soit témoin, j’trace ma route ; j’vois pas l’heure
Boy, beaucoup se la racontent mais y a dégun dans l’rétro
Ghetto Phénomène, Jul lacrizeomic, on vise plus haut

(x2)
On est loin dans nos têtes, mais on garde la foi
Les pieds sur Terre, on voit les autres changer
L’esprit dans les étoiles, Maman je pense à toi
La vie m’étouffe, j’me sens étranglé

Jul & Ghetto Phénomène - Loin
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article