Jul & Houari - Murder (version 2)

Publié le par Hillslion

Gros, t’es cramé ; pas besoin qu’tu sortes un GP
Fais pas l’mec frais, j’t’ai vu en Renault 5 mettre l’essence à BP
J’suis un gamin, j’sais rien faire ; ouais, mais j’ai un bébé
Dégaine de TB, t’es cramé si tu veux faire ta CB
Fais pas l’mec qui fait tout, nique ton grand-père et Fatou
J’aimerais être bien putain, celui qui braque, pèse ses couilles
Et pendant que le temps s’écoule
En bas du porche, ça te vend de tout
J’suis là tranquille j’fais rien, le shmitt arrive comme Sangoku
Ils sont beaucoup, ils veulent te niquer ton pain
Ils arrivent à tempête pour te niquer ton temps plein
Laisse tomber, ça part gratter vers Perpi’
Ça chauffe au péage de Lançon ; ça va s’cacher vers Pertuis
Écoute, les bons rappeurs s’font rares comme les dinosaures
L’été ça cambute, l’hiver ça part en groupe, ça deale aux aur's
J’ai vu des tapins finir en couple, c’est n’importe quoi hein
Un soir j’ai trop bu et sur grand-père que j’ai vu en double
Tu t’mets en buvette, tu vas, tu frappes n’importe qui
Tu fais l’fumeur ? Tu touches n’importe quoi

Lâche ta Kalash, la vie c’est pas Duty Call Of
L’arme face à l’homme fait un carnage
L’ami ça tire, y a plus d’parlote, par fierté ou pour la note
Pour une embrouille, en bas d’la night
Intégrale sur la moto, maintenant tu veux plus t’fight ?
Bref, rangez les Kalach’, imaginez les peines des daronnes
Dans tout Marseille y a eu des morts, réglez vos comptes à la parole
Face au Glock tu mouilles le froc, même solide comme un roc
Tu l’as fait croque mais il t’a fuck, y a plus d’confiance nikomok
J’suis sous choc, normal ça se shark
Après la pluie de douilles, la mif’ pleure, les médias chantent
Le Mal engendre le Mal ; au quartier, y a pas d’crédit
Les épreuves font des fissures dans les cœurs, mais c’est prédit

De nos jours, les petits s’baladent avec des armes dans les mains
Tirent sur tout l’monde, c’est pire qu’à Guantanamo
Baisent mais savent même pas c’est quoi l’amour
Regarde, rien qu’avec l'M16 j’te mets à l’amende
Rien à foutre d’la police nationale
Et des municipaux qui t’mettent des amendes
Pour les femmes, nous, on n’est rien qu’des amants
Copain-copine, quand on peut on pine
Moi, j’en ai marre de tout ça ; j’veux vivre en paix
J’pense aux bâtards, j’fume un pétard sur mon canapé
On rêve tous d’être propriétaires d’un champ de cannabis
Mais aujourd’hui, y a des potes à qui j’fais même plus la bise
Si j’serais sur un terrain d’foot, j’sais même pas à qui j’ferais la passe
Retour à la casse, ici c’est pas Caracas
Tu connais les bases ; nous, les fils de pute, on les baise
Dans la tess on encaisse des sous et même des soucis
La Juge m’a mis du sursis, j’m’en fous
T’façon, la taule, à moi, ça m’endurcit
Dans l’rap, on fait du pur son ; j’suis même pas à 10%
C’qu’on me doit, on me l’a toujours pas remboursé
On me l’a toujours pas remboursé

Jul & Houari - Murder (version 2)

Commenter cet article