Jul - J'déballe ma vie

Publié le par Hillslion

J'vis ma vie, tu la connais
Petit, j'zonais ; trop de fils de pute de cave
J'déballe ma vie, j'suis même plus étonné
J't'ai vu grandir, ne m'esquive pas ; quand tu m'croises, fais-moi la bise
Moi, j'grandis mais j'oublie pas, tu m'fais tes blagues, mais j'souris pas
Non, j'oublie pas d'où j'viens, on rêvait d'être tous pleins
Embrouille, on était tempête à 7 sur un bout d'pain
J'te déballe ma life
J'vois le buzz d'ma twingo
Dédicasse à tota, dans l'salon le bingo
Tu veux mon cœur, l'abîme pas
Tu veux être mon ami, me nique pas
J'rappe pas pour les bimbos, tu m'verras là où on m'invite pas
T'inquiète, j't'évite pas ; j'sais pas c'que j'ai, j'me vide pas
J'ai vu l'amour dans tes yeux mais sache qu'on me téléguide pas
Tu viens, tu m'dis ''Wesh alors, Jul ? Ça va ? Tu dates, hein''
Tu m'demandes un service, ça fait 2 ans que j'ai pas vu ta tête
J'te voyais t'faire gifler, maintenant tu m'appelles mon fils
Tu grattes des pétards à tout l'monde, mais casse-toi de là j'ai vu ton vice

J'te parle de ma vie,
Entre le bien et le mal, je navigue
J'vois plus l'temps passer, j'suis mal, je panique
Le quartier faut qu'on l'réanime
J'veux plus faire crédit à l'alim'
Je panique... Je panique... Je panique... C'est chaud
J'déballe ma vie... J'déballe ma vie... J'déballe ma vie... C'est trop

Ça tourne avec 2 plaques dans l'ghetto
Ça devient dur, laisse ber-tom
J'vois les civils tourner, ils ont gravé leurs plaques sur l'béton
J'vois plus l'temps passer ; plus j'grandis, plus j'deviens pisseux
J'étais mal quand t'es passé parce que ta gadji rien qu'elle me piste
Il fait fresh dans la caisse, j'dis à Fabio d'monter sa vitre
Ok, t'es un voyou mais on s'en fout d'savoir où t'habites
C'est triste, j'évite les gens qui parlent, qui chauffent vite
Avec les autres, te montre pas trop devant les gens, surtout rabaisse jamais tes potes

Si tu vagabondes comme une voiture, avec le temps, tu perds ta cote
Tu veux t'habiller grandes marques, Gucci sac Louboutin
On a rien à voir, moi c'est Asics, mon alcool dans ma bouteille
Plus rien à foutre en tournée, j'aime tellement mon public que j'saute dans la foule
Pour ceux qui m'laissent des coms, oui des coms de fils de pute
Devant moi, vous existez plus
C'est pour ceux en cellule, qui ont trop mangé de pâtes au beurre
Ne leur montre pas ta miss, ils vont te dire qu'elle est trop beur
Y a plus dégun dans l'secteur, même à 4 on s'sent seuls
Arha bloque l'ascenseur et nique sa mère l'inspecteur
J'rentre chez moi à 6 du mat, j'vois la BVW
J'me mets par la fenêtre ; j'espère que c'est pas chez moi qu'ils vont soulever
J'ai les yeux qui s'ferment, j'suis grillé
J'gamberge, j'vois les autres sourire, mais j'fais qu'souffrir
J'roule ; j'vois toujours le voyant orange, la rage,
J'roule sans essuie-glace en pleine orage
Ah j'ai comme envie de placer le ballon dans le petit filet
J'ai vu scarface, j'ai comme une envie d'niquer ceux qui veulent m'empiler
Tu sors d'un an, tu vas cash' dealer
C'est la routine, tu sais que tu vas encore finir par cantiner
Dur dur d'imaginer ; c'est pour ça, profite de ta mère et sois à l'heure à son dîner
J'y mets tout mon cœur, dans ce putain d'texte
L'amour rend aveugle, mais si t'es une pute, t'as un "next !"

J'te parle de ma vie,
Entre le bien et le mal, je navigue
J'vois plus l'temps passer, j'suis mal, je panique
Le quartier faut qu'on l'réanime
J'veux plus faire crédit à l'alim'
Je panique... Je panique... Je panique... C'est chaud
J'déballe ma vie... J'déballe ma vie... J'déballe ma vie... C'est trop

Jul - J'déballe ma vie

Commenter cet article