L'Algérino - Je m'oublie

Publié le par Hillslion

.

Cousin, les années passent ; je peux plus rester en place
Je vois les gens construire leur vie ; moi, je fais du surplace
J’ai jamais vu le marchand de sable
Je dors plus la nuit , j’ai envie de faire du sale
La vie est belle, mon cul ma belle
Pour être heureux, faut plus que de l’oseille
Elle me rend fou, elle me rend dingo
Pour l’assumer, faudra gagner au loto
Je suis en stress mon Dieu 
Quand est-ce que le bonheur va me sourire, je suis HS
Je me dis tous les jours, je bois sans cesse
J’attends que le soleil se lève

Ce soir, je m’oublie
Faut que je prenne le large, 
J’ai envie d'tout niquer ; retiens-moi, s'il te plaît
J’ai juste envie de m’évader
Ce soir, je m’oublie
Faut que je prenne le large, 
J’ai envie d'tout niquer ; retiens-moi, s'il te plaît
J’ai juste envie de m’évader
Ce soir, je m’oublie
Ce soir, je m’oublie
Ce soir, je m’oublie

Pas attendu qu’on m’aide, pas attendu qu’on m’aime
Fils d’indigène, les chances ne sont pas les mêmes
Pourquoi j’ai l’impression de tomber dans le vide
J’aurais tout donné pour avoir une autre vie
On me regarde étrangement, je fais peur même à maman
Dans ce monde matérialiste, on te respecte quand t’as de l’argent
Elle lit dans mon visage, elle sait quand je mens
Y a toujours le cordon, c’est comme si elle mangeait quand je mange

Ce soir, je m’oublie
Faut que je prenne le large, 
J’ai envie d'tout niquer ; retiens-moi, s'il te plaît
J’ai juste envie de m’évader
Ce soir, je m’oublie
Faut que je prenne le large, 
J’ai envie d'tout niquer ; retiens-moi, s'il te plaît
J’ai juste envie de m’évader
Ce soir, je m’oublie
Ce soir, je m’oublie
Ce soir, je m’oublie

L'Algérino - Je m'oublie
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article