Georgio - Du bout de mes dix doigts

Publié le par Hillslion

.

Au départ, y a mes potes, quand c'est plus l'école qui les choisit
On s'crée une deuxième famille
Malheureusement que l'temps nous abîme, 
Rien n'vaut l'amitié qui crée l'indépendance de penser 
Si c'n'est les voyages de dissidents quand l'soleil commence à manquer
Dans l'rétro, je n'vois qu'la pluie, j'entends les gyrophares
Sanka conduit ; on laisse passer les keufs ; on roule la nuit au calme
On va chercher les nôtres, direction Roissy-Charles-de-Gaulle
Sur l'chemin, on parle des fautes à plus commettre ; tu connais

(x2)
Dans l'cimetière de ma jeunesse, j'ai
Laissé des amis, des rêves et des promesses, j'ai
Abandonné, des larmes et des cris d'joie
Pour bâtir mon monde avec mon cœur du bout d'mes dix doigts

Cette nuit, un cauchemar m'a réveillé donc j'estompais mes émotions
J'essayais de garder la tête froide et mes yeux pleuraient des flocons
Putain d'silence qui fait plus mal que tous mes amis s'livraient
Moi, j'dis rien, malgré ça j'ai confiance ; ils restent mes garde-fous
J'veux savoir c'qu'il y a au bout d'la lune et du ciel noir
J'peux pas croire qu'derrière la brume, y a plus d'espoir
La vie est une fête, c'est l'feu même pour mes proches addicts aux cigarettes 
Qui crament leur argent sur des braises de notre citadelle

Je n'vois plus qu'des tours
Mais j'ai demandé à fixer meilleur horizon
Dur de s'détacher d'nos racines, la peur du tourbillon
L'irrésistible joie ombragée par le manque de nos proches
Mais une fois loin, on s'accroche, on s'accroche, on s'accroche, on s'accroche

(x2)
Dans l'cimetière de ma jeunesse, j'ai
Laissé des amis, des rêves et des promesses, j'ai
Abandonné, des larmes et des cris d'joie
Pour bâtir mon monde avec mon cœur du bout d'mes dix doigts

Chacun son destin, j'suis avec Hakim, Dida et Fayssal
J'roule sur ma route grâce à ces putains d'étoiles
J'ai mon monde sur le dos, j'essaie d'être un mec bien
Et si tu vas mal, tu peux m'appeler avant d'voir un médecin
En attendant, on est là, on vise plus haut et j'te l'accorde 
Que nos routines sont des films sans la gueule de Marlon Brando
Le temps défile, on perd nos croyances
Rares sont ceux qui attendent encore le temps des cerises

(x2)
Dans l'cimetière de ma jeunesse, j'ai
Laissé des amis, des rêves et des promesses, j'ai
Abandonné, des larmes et des cris d'joie
Pour bâtir mon monde avec mon cœur du bout d'mes dix doigts

Georgio - Du bout de mes dix doigts
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article