L'Algérino - Petit Sam

Publié le par Hillslion

.

J'vais en cours avec la peur au ventre
J'ai même pas fait mes devoirs
Coupure de courant, c'est dur d'réviser dans le noir
Toujours un truc à me reprocher
Quand je vois les contrôleurs
Je stresse même quand j'ai mon ticket
Des rêves plein le cerveau 
J'me vois pilote de F1
On est 7 dans un D1, est-ce que tu vois le topo
Comme tout le monde, je suis un footeux
Fouteur de merde, fougueux
J'avais peur de rien, sauf de mes parents et du bon Dieu
Rien ne m'effraie
J'traîne dans les rues dans ma ville
J'vois les grands qui dealent
J'ai compris que la rue c'est l'asile
Moi, j'veux m'en sortir
M'acheter les dernières sapes
J'fais du rap, les grands me disent : "ne lâche pas, p'tit Sam"

Le chemin est étroit ; qui peut m'empêcher d'avancer ?
Moi, j'ferme les yeux et je croise les doigts
Sur la route du succès, j'ai vu des cœurs blessés
J'avance sans me retourner, je crois en mon étoile
Petit Sam a la dalle
Petit Sam a la dalle
Petit Sam a le goût de la gagne
Petit Sam a la dalle
Petit Sam a la dalle
Petit Sam a le goût de la gagne

J'traîne les vêtements que j'avais mis la veille
Petit dormeur, j'trouve pas le sommeil
L'école, je m'en fous ; j'ai taillé toute la semaine
Dans mon quartier, j'entends le chant des sirènes
J'suis perdu là-bas dans la brume
J'ai même plus d'encre pour tremper ma plume
Je cherche refuge en cherchant des thunes
La route est longue pour décrocher la Lune
J'veux m'évader et prendre le large
Les grands sont cons ; j'trouve qu'ils sont tous barges
Laissez-moi vivre, je crois en ma destinée
Mon petit Sam, il est l'heure d'aller se coucher

(x2)
Le chemin est étroit ; qui peut m'empêcher d'avancer ?
Moi, j'ferme les yeux et je croise les doigts
Sur la route du succès, j'ai vu des cœurs blessés
J'avance sans me retourner, je crois en mon étoile
Petit Sam a la dalle
Petit Sam a la dalle
Petit Sam a le goût de la gagne
Petit Sam a la dalle
Petit Sam a la dalle
Petit Sam a le goût de la gagne

L'Algérino - Petit Sam
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article