Lacraps & Davodka - Flow Brasier

Publié le par Hillslion

(x2)
Y a les faibles, les hauts placés
Loin d'être fier de nos passés
J'entends, j'vois les faux brasser
J'vais tout brûler ; reculez, j'ai l'flow brasier

À chaque démo, j'élimine ma cible
Combats mes démons, mais l'ennemi est massif
C'est vrai, j'pourrais abandonner face à l'usure de l'indé
Mais j'ai vite compris que j'trouverais pas mon salut sur le rrain-té
Brûle la prod au Zippo, j'ai pas d'estime, bats les steaks
Comme le kho Ol Zico, c'est Palestine, pas les States
Pour sortir d'la merde, j'suis pas d'ceux qui pensent que la paresse paie
Un jour, tu comprendras que j'insulte pas ta mère par respect
Dur d'évacuer l'malaise, mon gars laisse ber-tom
On s'en bat les couilles de qui t'a validé
Dans les narines pas d'cess, j'envoie un tas de 16 bétons
Mec, y aura pas d'douilles, mais que d'la qualité
Dans tes clips t'es calibré ; moi aussi, j'pourrais l'faire
Un tas d'récits à livrer, dans les esprits j'vais rester, trop d'respects pour les frères
Pour ce monde de fous, j'ai pas l'temps
Ou t'es out, ou t'es partant
De la merde, ce rap, de ce boycott
Mais quand tu perceras, ils te trouveront tous épatant
La vérité couz, c'est badant
J'ai dû redoubler d'efforts pour que les portes s'ouvrent
On réussit tous en s'évadant
Mais quand j'vois un des miens embarqué par les porcs, je souffre
Ce mec soucieux qui rêve d'un monde à part
J'm'enfume seul et ça pue l'seum dans mon appart'
S'il l'fallait, j'referais la même en pire
J'construis un Empire, la main sur le cœur comme Bonaparte

(x4)
Y a les faibles, les hauts placés
Loin d'être fier de nos passés
J'entends, j'vois les faux brasser
J'vais tout brûler ; reculez, j'ai l'flow brasier

Dans c'monde, j'y vois qu'du feu ; ton paradis est un enfer
Les caméras te visent, va falloir filer à l'anglaise
Tu cherches le droit chemin, c'est vers le vice que ça t'entraîne
Tu voulais faire la star, t'es pas ravi d'être à l'antenne
J'avais des rimes en stock, j'débarque pour larguer l'tout
Comme le jeu du foulard, j'suis venu pour marquer l'coup
On est des rats d'égouts qui squattent les bars rrés-bou
Mis à l'écart par cet Etat qui veut bé-bar tes sous
J'prie pour ceux qui vivent l'horreur, et puis qu'on prive d'honneur
Tu tombes, je tombe, inséparables tout comme les twins towers
Beaucoup font de la merde, tu sens cette p'tite odeur
Vécu monté d'toute pièce, c'est pas des rappeurs, c'est des bricoleurs
Après ce spectacle, le rideau s'ferme
J'vois, dehors ça bicrave des kilos d'herbe
Des cœurs mis dans des sacs isothermes
L'avenir a détale, donc au final les minots s'perdent
L'amour t'évite, je pense
Ta route est vide de chance
Quand tu savoures ta ligne de blanche
Ça roule, ça deale, ça trempe sur toute l'île de France
Ah t'étais blindé d'regrets cachés
Coincé sur ma galère, j'dérive à blinde
Tu sais depuis qu'ce môme me fait marcher
J'comprends mieux pourquoi on m'disait "t'iras loin"
Les forces aux goinfres, les plus faibles dégustent sans aucune aide
J'veux voir l'bout du tunnel, mais sans jumelle c'est rude, la haine est une prison
Faut sortir d'cette cellule, si j'restais dans le censuré
C'est dur pour moi trouver l'sommeil, c'est clair que si c'est pas se vendre du rêve
C'est nul !

(x4)
Y a les faibles, les hauts placés
Loin d'être fier de nos passés
J'entends, j'vois les faux brasser
J'vais tout brûler ; reculez, j'ai l'flow brasier

Lacraps & Davodka - Flow Brasier
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article