Lacraps - La Loi des séries

Publié le par Hillslion

Cette fois-ci, je laisse couler la plume, je cherche pas d'sujets propices
Sache que dans c'monde de... t'atteins pas ton but si t'es trop peace
C'est fou, j'plie l'track en cabine, j'vise la lune man, là j'ai trop d'tips
Chaque mot, c'est une petite claque derrière la nuque à la Jethro Gibbs
J'vois l'ennemi, ils ont les mots, mais plus l'air, 
Les subalternes voient qu'mes rimes c'est d'la chimie moléculaire, mec j'suis Walter White
J'ai 1000 récits, c'est des grands crus ; du millésime, j'ai l'arôme
T'auras beau faire pression, c'est moi qui décide comme Gennaro
Je sais que sans vous, on n'serait rien donc restez vrais, j'aime trop nos fans
Mais encore des stories à régler, il m'faudrait un Ray Donovan
Le R.A.P. comme thérapeute, comme un videur pas d'cœur
Pour mes rappeurs, j'mène une double vie comme Peter Parker
Dur de trouver un juge peace habitué à la russe ouais
J'suis dans ma noirceur, je cherche la justice à la Bruce Wayne
Tu sais la rue est une belle garce, la fréquente pas si l'cœur pèse
Dis pas sur une mésentente, poto t'es pas Stringer Bell
J'peux plus blairer les politiques même à la télé j'esquive leur gueule
Dur de croire en un président qu'a le charisme de Steve Urkel
Pour les toxs pas d'plan carrière, l'idiot qui prend la came mourra
Tu rêves de revenir en arrière, t'es pas Hiro Nakamura
Suffit d'une parole, pour qu'il te roue de coups, qu'il t'bâillonne
Heureusement que nos daronnes ont plus de courage que Cookie Lyon
Y a des limites à n'pas franchir, j'trouve pas ma franchise dans l'alcool
30 piges, toujours pas responsable à croire que je suis Francis dans Malcolm
Mes potes me disent : "toi, t'es vrai", c'est des murders tes sques-di
Pour arrêter l'extraterrestre, faudrait Mulder et Scully
J'sais pas si tu t'en souviens, j'rape pieds au plancher comme Flash Gordon
Et si j'étais riche le vieux DSK serait mon majordome
J'rêve pas d'un SLK coupé même si j'gratte des pages hors normes
Même si j'essaie de ne pas écouter ce que ma rage ordonne
J'rape, j'suis déter', ça sent l'drama, j'comprends que l'mental heurte
Le truc est clair, tout est question d'karma, demande à Earl
J'fais pas l'con, pas d'Braquo, mais j'prépare un gros truc du style
J'te raconte c'qui s'passe à l'intérieur comme si j'étais Augustus Hill
J'suis à la hauteur, j'mets l'feu, même les moqueurs s'méfient
J'me confie qu'en cabine, mon ingé son c'est l'docteur Melfi
Ôte-toi sa vie de la tête, j'suis pas un d'ces jeunes snobs
Enfoiré, tu m'croyais mort, j'suis de retour comme Jon Snow
Du mal à garder mon calme ; c'est pour ça que ma voix est serrée
L'histoire se répète, on appelle ça la loi des séries

Lacraps - La Loi des séries
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article