Lacraps & Mokless - Bleu de travail

Publié le par Hillslion

La France d'en bas charbonne, attend le kend-wee
Bosse à l'usine toute la semaine sur un Fenwick
Tête dans les chiffres, contrat à plein ou à mi-temps
Jour et nuit, les gens se butent au taff comme des mutants
Ils n'arrivent pas à joindre les deux bouts, que veux-tu ?
Les vieux de plus en plus bornés, les jeunes de plus en plus têtus
Comment tu veux qu'on les calme ? Et ne serait-ce qu'on discute ?
Dans l’hémicycle, y a que des types mystiques qui s'disputent
Comme tous ces gros patrons véreux qu'on a envie de traiter
Pas assez d'expériences pour le boss, recruter des retraités
Marre du taulier, on a tous envie de quitter l'taff
Pas besoin d'avoir les chaînes aux pieds pour être un p'tit esclave
Les p'tits budgets font du surplace pour les grandes vacances
As dans la manche, c'est le CAC 40 qui mène la danse
Tourne le dos à tes collègues et tu verras qui t'aime
Métro, boulot, dodo ; tous les jours, c'est idem

(x2)
Chacun son gagne-pain, chacun sa fiche de paie
Les travailleurs sont pauvres, mais ils sont riches de peine
Tu peux pas refuser la pilule que l'Etat veut que t'avale
Quand on voit le contrecoup de l'emploi, on comprend le bleu de travail

Dis-toi-le, on s'en bat d'l'échec, ouais les gens qui en bavent s'déchaînent
Nan, on veut pas être des légendes, juste ne plus être en bas de l'échelle
Vu que tout est cher, la vie met le seum, comme voir un ami en pierre
Dur d'assumer, comme une mère seule qui élève une famille entière
On est Français, oui, des tas de gens apparemment n'ont pas compris
Soyons fier de nos talents, c'que nos parents ont accompli
C'est simple, t'as l'droit d'avoir le teint mate, mais pas d'café
Pourtant, la plupart s'lèvent à 5 du tin-ma et partent taffer
Cette vie une tass', même en trichant j'ai toujours été endetté
Mec, y a qu'les riches et ceux qui brassent qui passent l'été en TT
Envie de tout plaquer, mec d'ton salaire mon gars tu es l'otage
Système claqué tout est bancale, on est bon qu'à se tuer au taff
Ici-bas, l'vice t'enterre, te demande pas qui est coté
Combien triment des vies entières sans mettre un billet d'côté ?
Tout nous oppose, personne s'rappelle c'que c'est d'aider
On veut être des patrons, on nous propose à peine le CDD

(x2)
Chacun son gagne-pain, chacun sa fiche de paie
Les travailleurs sont pauvres, mais ils sont riches de peine
Tu peux pas refuser la pilule que l'Etat veut que t'avale
Quand on voit le contrecoup de l'emploi, on comprend le bleu de travail


Alors, on va commencer avec le projet de réforme du droit du travail, 
présenté par El Khomri, projet de réforme de droit du travail qui est plus libéral 
que la vie sexuelle de DSK c'est proprement affligeant, j'vous la fait courte :
les critères du licenciement économique ont été élargis comme le fion des Français. 
C'est pas peu dire, autant dire qu'on a vidé le concept complètement de sa substance, 
on pourra vous faire travailler 60h par semaine "Oh la chance, oh putain" 
Le retour de l'esclavage, impeccable, notre modèle social, à terre
Et en fait, ça tient en quelques mot hein, bande de bâtards, 
arrêtez de tirer sur le tissu de la pauvreté de la sorte, il va finir par craquer. 
Vous voyez pas qu'il y a des dizaines de milliers de personnes qui travaillent 
et qui vont dormir dans la rue le soir, et c'est pas par amour du grand air...

Lacraps & Mokless - Bleu de travail
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article