Lacraps - Rats des villes

Publié le par Hillslion

Tu parles de biff et d'rente, de ta rive d'or et tant d'détente
Ton discours serait différent si ta miff' dormait dans des tentes
MC, même si ta tess' est stricte, que ta vie sent l'homicide fils
Dis-toi-le, tu seras jamais plus street qu'un sans domicile fixe
Avant qu'cette vie me rende sénile, couz' je fracasse le sample
Et j'pense à vous, pendant ces nuits où le froid glace le sang
C'est vrai j'me plains, d'accord, j'vois qu'ma vie et qu'mon hip-hop ternit
Quand d'autres font l'plein d'alcool pour pas mourir d'hypothermie
Ne t'inquiète pas, j'sais bien qu'mes soucis sont loin d'être les pires
J'te l'ai dit, j'veux voir la vie en rose, mais elle est blindée d'épines
Et je vois le sable s'écouler, une pensée à ceux écroués
Comment, en G.A.V., un homme roué de coups peut s'écrouler ?
Comment ? Et si tu pars, qu'est-ce qu'ils vont raconter, tes mômes ?
Ils nous tuent sans mobile, j'voulais faire le bilan, j'ai dû compter les morts
J'viens pas dompter mes morts ; il veut t'allumer, éteins-le
Fuck le strass, les paillettes ; je sais bien que tout ça n'est qu'un leurre

(x2)
On sort des ceaux-mor à l'heure où l'pe-ra dévie
Mais crois pas qu'la mort oubliera des vies
Dehors depuis l'berceau les frères sautent, c'est pour mes rats des villes
Même si on crève la dalle, on sait qu'personne fournira des vivres

Et ouais salés sont les ceaux-mor, on est pas dans la vente de sucre
J'fais des rêves où les faux rappeurs sont morts, où l'indé reprend le dessus
Un jour tout s'paye, sache-le, j'me fous qu'les rageux commentent
J'suis en indé', j'suis ***, pas ceux qu'les majors commandent
Allez suis-nous, come on, c'est LaClassic, ouais frolo
On représente le p'tit peuple, les mal assis ou les prolos
Je sais que j'vais pas toucher l'gros lot, à part si j'parle de vie cradée, d'braquo
T'façon si c'était l'cas, j'irais pas dire que j'bicravais d'la coke
Ce système marche à l'envers, y a de quoi perdre la boule
La planète crève la dalle, et les industriels jètent de la bouffe
Nan, j'viens pas faire le maboule, marre de voir mes rates-pi ramper
Pour l'avenir, je crains l'pire ; j'espère pouvoir partir en paix
Je sais que ça vous casse les couilles tous ces discours moralistes
Peut-être un peu timbrés, mais j'ai l'sentiment qu'les mots ralient
Peu importe d'où tu viens, on vit la même, nan ?
Si tu peux quitter la rue, fuis-la maintenant

(x2)
On sort des ceaux-mor à l'heure où l'pe-ra dévie
Mais crois pas qu'la mort oubliera des vies
Dehors depuis l'berceau les frères sautent, c'est pour mes rats des villes
Même si on crève la dalle, on sait qu'personne fournira des vivres

Personne..
C'est LaClassic, enfoiré
Vandershit musik

--------------------
*** paroles manquantes

Lacraps -  Rats des villes
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article