Olivia Ruiz - Le Blanc du plafond

Publié le par Hillslion

Notre amour a fini dans le bleu d'un puits sans fond
Dilué le poison délétère, je me noie dans le blanc du plafond
Le châtiment est sévère de ne savoir te dire non
Je me noie dans le blanc du plafond, je m'empêche d'y sauter pour le récupérer
Je me noie dans le blanc du plafond, je me perds dans le bocal du poisson

Mais toi, tu n'as rien demandé
Tu n'as rien demandé
Je me noie dans le blanc du plafond, te protège comme je t'aimais
Car toi tu n'as rien demandé
Tu n'as rien demandé

Notre amour a fini dans la cuvette rose des toilettes
C'est ironique, c'est toi qui me l'avais offerte
Elle brûle mes plaies ouvertes
C'est ironique, c'est toi qui me l'avais offerte
C'est toi qui me l'avais offerte

Mais toi, tu n'as rien demandé
Tu n'as rien demandé
Je me noie dans le blanc du plafond, te protège comme je t'aimais
Car toi tu n'as rien demandé
Tu n'as rien demandé

Notre amour démenti résiste à la noirceur du puits sans fond
Tu te mens, pas à moi, tu te meurs dans un bastion dont j'ai jeté la clef
Dans la cuvette rose des toilettes
C'est ironique, c'est toi qui me l'avais offerte
C'est toi qui me l'avais offerte

Mais toi, tu n'as rien demandé
Tu n'as rien demandé
Je me noie dans le blanc du plafond, te protège comme je t'aimais
Car toi tu n'as rien demandé
Tu n'as rien demandé
Tu n'as rien demandé

Olivia Ruiz - Le Blanc du plafond
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article