Olivia Ruiz - Mon corps mon amour

Publié le par Hillslion

Mon corps s’endort, mon amour
J’appelle tes mains à leur parcours
Mon corps se griffe, mon amour
Sais-tu le risque qu’il encourt ?

Mon corps s’éteint, mon amour
Il ne vaut rien sans ton secours
Mon corps est atone, mon amour
Et je sens poindre un non-retour

Mon corps s’affaiblit, mon amour
Je fais appel à ta bravoure
Mon corps s’engourdit, mon amour
J’appelle tes sens en dernier recours

Pas un crédo, plus que l’envie
Je baise donc je suis
Ça réveille mon cœur quand il s’est assoupi
Je me fous qu’on me blâme
C’est ainsi que je suis

Rien ne dissocie mes chairs et mon âme
Quand l’un est soigné, l’autre retrouve la flamme

Mon corps expire, mon amour
Tes yeux se ferment sur ses atours
Mon corps disparaît, mon amour
Je suis fini sans ton concours

Mon corps s’affaiblit, mon amour
Je fais appel à ta bravoure
Mon corps se meurt, mon amour
Car face à lui, le tien reste sourd

Pas un crédo, plus que l’envie
Je baise, donc je suis
Ça réveille mon cur quand il s’est assoupi
Je me fous qu’on me blâme
C’est ainsi que je suis

Rien ne dissocie mes chairs et mon âme
Quand l’un est soigné, l’autre retrouve la flamme

Mon corps se console, mon amour
Il reprend vie contre un autre velours
Mon corps me guérit, mon amour
J’aime quand il vibre sans détour

Sa vie me ranime, mon amour
Je cours au dehors revoir le jour
Sa vie me ranime, mon amour
Je cours au dehors revoir le jour

Mon corps s’endort, mon amour
J’appelle tes mains à leur parcours
Mon corps se griffe, mon amour
Sais-tu le risque qu’il encourt ?

Mon corps est atone, mon amour
Et je sens poindre un non-retour
Mon corps s’éteint, mon amour
Il ne vaut rien sans ton secours

Mon corps expire, mon amour
Et je sens poindre un non-retour
Mon corps est atone, mon amour
Et je sens poindre un non-retour

Olivia Ruiz - Mon corps mon amour
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article