Sch - Rêves de gosse

Publié le par Hillslion

J'ai de l'emprise sur ta go
Mainmise sur le magot
Les années passent, j'repeins ma peau
Ta copine nous trouve ténébreux
Bitch, on est sur tous les tableaux
J'ai de l'emprise dans ton game, mathafack
J'bois la bouteille rudeboy
Couilles molles, RuPaul
C'est soit tu fais feu, soit tu fais foye
Feu

Aïe, j'veux la maille, bye
T'es costaud, compte sur tes pecs, bitch
Puto, j'compte sur mon nine
Youv' sous la taille
J'viens d'la street, j'ai 40 points
Khey, c'est l'tarot pour qu'il die
Aïe, j'veux la maille, oui
J'ai fumé toute l'herbe, tisé tout l'sky
J'suis fonce-dé, j'vois leur fausseté
Aux plus profond d'leurs yeux, khey, faut qu'on s'tire
J'ai pas vécu mes rêves de gosse
J'veux m'sentir vivre

(x2)
Donc j'vais t'la foutre au fond d'la gorge
On t'fait la guerre, on t'fait l'amour
On t'fait des prix, on t'vend la mort
On devient les pires enfants à bord
Youv' sous la paille, 7.62, 30 coups pour les kill
Re-frè, j'suis dans le bail, larme de sang
L'arme descend sous le kil'

J'ai pas l'oreille sur tes ragots
PD, rien n'efface tous les blèmes-pro
J'regarde le ciel les yeux vitreux
Scélérat, j'aime causer, mais pas trop
Des kil's emboîtés comme des Lego
Dans la vago sur la A7
Paye-nous réglo, mon négro
Ici, le cœur est grand comme l'égo

Aïe, j'veux la maille, bye
T'es costaud, compte sur tes pecs, bitch
Puto, j'compte sur mon nine
Youv' sous la taille
J'viens d'la street, j'ai 40 points
Khey, c'est l'tarot pour qu'il die
Aïe, j'veux la maille, oui
J'ai fumé toute l'herbe, tisé tout l'sky
J'suis fonce-dé, j'vois leur fausseté
Aux plus profond d'leurs yeux, khey, faut qu'on s'tire
J'ai pas vécu mes rêves de gosse
J'veux m'sentir vivre

(x2)
Donc j'vais t'la foutre au fond d'la gorge
On t'fait la guerre, on t'fait l'amour
On t'fait des prix, on t'vend la mort
On devient les pires enfants à bord
Youv sous la paille, 7.62, 30 coups pour les kill
Refré j'suis dans le bail, larme de sang
L'arme descend sous le kil'

Sch - Rêves de gosse
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article