Shay - Qui te suivra

Publié le par Hillslion

C'est la troisième fois, que c'est mon dernier verre
Demain, je me demanderai : "Qu'est-ce que j'ai fait hier ?"
Tu connais l'mélange : du sky au deux tiers
Les 50-50, j'apprécie ça guère, nan
Entre toi et oim, parfois, je pense à mon ex
Est-ce mon succès qui l'éloigne ?
Pour chaque victoire, il y a des pertes
Je sais pas où j'préfère ma moula
Dans mes poches ou bien dans les airs
Pourquoi j'aime tant leur faire la guerre
Où est mon pench' pour le blé ?

Un jour peut-être, j'y réfléchirai
Demander pardon aux cœurs que j'ai brisés
Pour qui tu m'prends, je ne suis pas dépourvue de conscience
Ma voix intérieure ne fait qu'me répéter :
"Sors le flingue, fais ta Kopp
Paraît que t'es pas une meuf bien, qu'est-ce qu'on s'en bat les...
Ne pardonne rien, ni personne, ni cash
Car à la fin, dis-moi qui te suivra?"
Qui te suivra ? (Yeah)
Qui te suivra ? Dis-moi : qui te suivra ?
Qui te suivra ? (Yeah)
Qui te suivra ? Dis-moi : qui te suivra ?

Et je suis posée à la chicha
Idées noires comme Adebayor
Tu (tu) connais mes jolies garces
24/7 on complote
Il m'dit : " Shay change ton attitude (change)
Si tu veux que ça rapporte“
Je préfère la me-fer, mon succès va leur donner tort
Car, je suis bien plus haut que ces hommes, ouais
Bien plus loin que César
Rôtie sur un trois feuilles, mes cendres tombent sur un météore
Au final, je finirai seule
Tendance égoïste, c'est énorme
Ils veulent me suivre dans la brèche
Est-ce qu'ils me suivront dans la mort ?

Un jour peut-être, j'y réfléchirai
Demander pardon aux cœurs que j'ai brisés
Pour qui tu m'prends, je ne suis pas dépourvue de conscience
Ma voix intérieure ne fait qu'me répéter :
"Sors le flingue, fais ta Kopp
Paraît que t'es pas une meuf bien, qu'est-ce qu'on s'en bat les...
Ne pardonne rien, ni personne, ni cash
Car à la fin, dis-moi qui te suivra?"
Qui te suivra ? (Yeah)
Qui te suivra ? Dis-moi : qui te suivra ?
Qui te suivra ? (Yeah)
Qui te suivra ? Dis-moi : qui te suivra ?

Shay - Qui te suivra
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article