Barack Adama - Chez moi

Publié le par Hillslion

.

Demain soir, on n'a pas le choix on va devoir déménager 
Mais bon, disons qu'y a pas le choix
C'est la hess mon ami, j'vais pas t'le cacher
Heureusement qu'on est ensemble, hmm solidaires
La merde, on la sent ensemble

Y a mon gava qui affronte la justice et son petit frère qui tente de l'imiter
Sa daronne débarque le visage triste, elle se demande si elle l'a mérité
Tu peux fuir : fais-le
Le bando t'avale, fait de toi un haineux
T'as échoué, fais mieux
On a rien sans rien, y a personne qui va se ver-le pour toi

Chez moi, chez moi, chez moi, chez moi
C'est gris, mais qu'est-ce que tu veux, on l'accepte
Chez moi, chez moi, chez moi, chez moi
Ça s'vide car on a plus aucun accès
J'ai mal, j'ai mal, j'ai mal, j'ai mal
J'ai mal, mais qu'est-ce que tu veux, je l'accepte
Chez moi, chez moi, chez moi, chez moi, chez moi
J'ai mal, où vont les ténèbres ? Tous mes gars s'y mettent
À travers la fumée, j'veux plus voir les sirènes
Chez moi, chez moi

La rue nous méprise
Moi perso, j'ai fui, j'ai fui, j'ai fui
Les mecs au quartier pensent que j'les v-esqui, v-esqui, v-esqui
La taulen ça ne ment pas ; tout le monde peut tomber, tomber, tomber
Les prisons sont blindées ; l'Etat a fait son blé, son blé, son blé

Y a mon gava qui affronte la justice et son petit frère qui tente de l'imiter
Sa daronne débarque le visage triste, elle se demande si elle l'a mérité
Tu peux fuir : fais-le
Le bando t'avale, fait de toi un haineux
T'as échoué, fais mieux
On a rien sans rien, y a personne qui va se ver-le pour toi

Chez moi, chez moi, chez moi, chez moi
C'est gris, mais qu'est-ce que tu veux, on l'accepte
Chez moi, chez moi, chez moi, chez moi
Ça s'vide car on a plus aucun accès
J'ai mal, j'ai mal, j'ai mal, j'ai mal
J'ai mal, mais qu'est-ce que tu veux, je l'accepte
Chez moi, chez moi, chez moi, chez moi, chez moi
J'ai mal, où vont les ténèbres ? Tous mes gars s'y mettent
À travers la fumée, j'veux plus voir les sirènes
Chez moi, chez moi

Les meufs font les escortes, les schtars sont planqués
À chacun son rrain-té poto, l'objectif c'est d'banquer
Encore un R.I.P., il s'est fait planter
L'argent et les femmes encore, par rien d'autre on est tenté
Prince de la mala, non y a pas plus malin
On sait qu'on se fait du mal et ça attire le malheur
L'argent divise mais la misère, ça unit
J'sais pas mais ça rassure de s'dire qu'on est pas unique

Chez moi, chez moi, chez moi, chez moi
C'est gris, mais qu'est-ce que tu veux, on l'accepte
Chez moi, chez moi, chez moi, chez moi
Ça s'vide car on a plus aucun accès
J'ai mal, j'ai mal, j'ai mal, j'ai mal
J'ai mal, mais qu'est-ce que tu veux, je l'accepte
Chez moi, chez moi, chez moi, chez moi, chez moi
J'ai mal, où vont les ténèbres ? Tous mes gars s'y mettent
À travers la fumée, j'veux plus voir les sirènes
Où vont les ténèbres ? Tout mes gars s'y mettent
À travers la fumée, j'veux plus voir les sirènes
Chez moi

Barack Adama - Chez moi
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article