Dehmo - Désolé

Publié le par Hillslion

.

On traîne dans la rue, on fait que de la merde
Tout se vend ici, demande, je te l’amène
Je suis plus généreux quand je coupe mes lamelles
Les temps sont durs depuis Maya l'abeille
La clé de mes émotions dans une bouteille
Ma bouche sur une chicha remplie de pollen
Comme les putes qui m'critiquent, ces mecs baisent
Comme les putes qui m'critiquent, ces mecs, mangez-les
Parce que l'argent je l'ai pas eu, je sais qu'il faut le faire
Parce que le monde m'a rendu très prolétaire
Bizarrement, ma paix ne m'évoque plus d'intérêt
Pour toi, elle a le cul convoité comme le trône de fer
Nouvelle journée veut dire nouvelles merdes
Soit tu la baises comme il faut, soit tu te fourres l'index
Tes problèmes et ma vie seront parallèles
Au nom du Saint-Esprit, au nom du Père
Enfoiré, qu'est ce qu'elle a ma fucking face
Je suis tellement défoncé que j'ai plus de réflexes
Je suis pas doué pour aimer, mais je suis fort en sexe
T'es dans le faux comme une pute qui croit être mon ex
Je pense à demain, je suis pas né d'hier
T'en fais beaucoup trop pour tout ce que tu pèses
Ouais, je sais qu'à Paname, c'est la guerre
On a tous un pote qui s'appelle Zepek
Les faits disent le contraire, ta bouche dit que tu m'aimes
Fout des bâtons dans les roues, mais dis que tu m'aides
A part vendre de la drogue, c'est tout ce que je sais faire
(Je le sais) #RestonsZen
Je peux pas couler, je suis la poussée d'Archimède
C'est pas l'histoire, disons que c'est toi qui t'arrêtes
Y a pas grand chose entre sentiments et centimètres
Même Jésus traînait avec son traître
Robert Kalina, nouvelle 'teille
Robert Kalina, nouvelle 'teille
Je vais tous vous baiser, me demandez pas pourquoi
Fonce au paradis ; prenez RedBull, ça donne des ailes (yeah, yeah, yeah, yeah)

On n'oubliera pas tout ce qu'on s'était dit bébé, je te le promets (je te le promets)
Je suis le premier à savoir que ça te fait mal à la vie, bae, je suis désolé
Ouais, ça fait mal à la vie
Je dois commettre encore deux-trois crimes
On n'oubliera pas tout ce qu'on s'était dit, boy, je te le promets (je te le promets)
Je suis le premier à savoir que ça te fait mal à la vie, boy, je suis désolé (je suis désolé)
Ouais, ça fait mal à la vie (yeah)
Je dois commettre encore deux trois crimes
On a fait tout ce qu'il fallait (yeah)
On a fait tout ce qu'il fallait (yeah)
On a fait tout ce qu'il fallait
Tout ce qu'il fallait
On a fait tout ce qu'il fallait

On n'oubliera pas tout ce qu'on s'était dit, 
C'est juste qu'il y a des routes qu'il faut que l'on évite
Cette merde, on peut pas la v-esqui
On l'affronte tous les jours (que Dieu fait), on y vit
Bisous, mais comment ça se fait que t'attends ma chute, pourtant t'es pas mon ennemi
Je suis fonce-dé, pour rejoindre les bras de Morphée, j'ai besoin de me sentir comme Johnny
Et parfois, on s'éloigne des gens avant de le savoir, ensuite ça dit bye-bye
Le gun n'est pas méchant, c'est le mec qui le prends et qui insiste sur ce putain de bail-bail (bail-bail)
Ma vie et tes problèmes seront parallèles
Au nom du Saint-Esprit, au nom du Père
Oui, mon bébé, je le sais que tu n'auras plus d'MZ
Pause, ouvrez, disque d'or, fermez la parenthèse
Pour kiffer le rap, fallait le rafaler, le rafaler
Et je vais niquer des grands-mères, des grands-mères, des grands-mères
Qui sème de la merde récolte des emmerdes
Je vous dis à tout à l'heure, la MZ à jamais

On n'oubliera pas tout ce qu'on s'était dit bébé, je te le promets (je te le promets)
Je suis le premier à savoir que ça te fait mal à la vie, bae, je suis désolé
Ouais, ça fait mal à la vie
Je dois commettre encore deux-trois crimes
On n'oubliera pas tout ce qu'on s'était dit, boy, je te le promets (je te le promets)
Je suis le premier à savoir que ça te fait mal à la vie, boy, je suis désolé (je suis désolé)
Ouais, ça fait mal à la vie (yeah)
Je dois commettre encore deux trois crimes
On a fait tout ce qu'il fallait (yeah)
On a fait tout ce qu'il fallait (yeah)
On a fait tout ce qu'il fallait
Tout ce qu'il fallait
On a fait tout ce qu'il fallait

Dehmo - Désolé
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article