Hayce Lemsi - Young Boss

Publié le par Hillslion

Enseveli de soucis jusque sous l'oreiller
J'avance les souliers troués, les chaussettes dépareillées
Puis je passe de l'ombre à la lumière la roue tourne plus vite que le barillet
La musique me sépare de mes amis ; j'les aime trop, j'pourrais le crier
Young Boss oh oui pompe chargé Bang Bang oh you !
Young Boss oh oui pompe chargé Bang Bang oh you !
Toujours en cerne en cess en weed ; c'est le retour de l'insomniaque oh you
Young Boss oh oui, Bang Bang oh you !

L'erreur est humaine, la kalash aussi
J'suis le porte-parole de Lutèce la vue d'l'escargot
J'ai la réelle manière de réaliser l'impossible
Loko Loka me localise dans tout l'hexagone
Pompe chargé Bang Bang oh you !
J'arrive dans ta ville, j'suis carpo
T'as même pas vendu de gramme, tu parles de Cargo
J'ai gratté ma mélancolie sur la feuille de Pavlo
Young Boss, oh oui !
L'espoir choque ton crew d'sodomites
Deux doigts dans la prise, une main sur le mic
One shot, tu reviens demain pour le mix
C'est le retour d'l'insomniaque oh you !
Dans les rues qu'on a fréquentées, pas de modèles
Tout niquer, dans la vie, c'est le mot d'or
Travail à la chaîne, emploi d'esclave moderne
Tu passes en brabus à l'arrêt d'bus
Henri Barbus, mon biko, t'abuses
Ton démon te monte au sommet d'la cote Argus
Le monde est à nous, le monde est à nous !
J'suis toujours solitaire d'Croc-blanc
Chaque fois qu'j'ai sorti mon drapeau vert, ces putes ont sorti leur drapeau blanc

Enseveli de soucis jusque sous l'oreiller
J'avance les souliers troués, les chaussettes dépareillées
Puis je passe de l'ombre à la lumière la roue tourne plus vite que le barillet
La musique me sépare de mes amis ; j'les aime trop, j'pourrais le crier
Young Boss oh oui pompe chargé Bang Bang oh you !
Young Boss oh oui pompe chargé Bang Bang oh you !
Toujours en cerne en cess en weed ; c'est le retour de l'insomniaque oh you
Young Boss oh oui, Bang Bang oh you !

Nan, j'n'ai pas grandi dans la soie
J'n'ai pas connu le lycée, la fac littéraire
Nan, du sommet d'ma tour d'ivoire, j'contrôlais la ne-zo, leader invétéré
Les vérités sont toujours mal à dire
Vous négligez ceux qui combattent une maladie
Je n'ai qu'la mélodie, je n'aime pas ralentir
J'aime passer les rapports avec les yeux bandés (Squaa)
Je vais les anéantir, ils passent leur vie à mentir
Vous m'avez jeté des pierres, mais je m'en suis servi pour bâtir un empire (Squaa)
C'est l'hayce de trèfle, j'te pique à la carotide
J'suis ton cauchemar et ton rêve
Qu'est-ce qu'elle ferait pour grimper dans le AMG ?
Elle est matérialiste et ça me gêne
Elle aime le champagne et la MD
Si demain je tombe, est-ce qu'elle m'aidera à me relever?
Nan, elle me laissera tomber

Enseveli de soucis jusque sous l'oreiller
J'avance les souliers troués, les chaussettes dépareillées
Puis je passe de l'ombre à la lumière la roue tourne plus vite que le barillet
La musique me sépare de mes amis ; j'les aime trop, j'pourrais le crier
Young Boss oh oui pompe chargé Bang Bang oh you !
Young Boss oh oui pompe chargé Bang Bang oh you !
Toujours en cerne en cess en weed ; c'est le retour de l'insomniaque oh you
Young Boss oh oui, Bang Bang oh you !

Ces bikos parlent beaucoup trop à mon goût !
Vous cherchez quoi !?
Bang Bang, oh you !
Skurt, Electron Libre

Hayce Lemsi - Young Boss
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article