DTF - 100 Rêves

Publié le par Hillslion

.

Les jours s'répètent, j'ai les chaussures trouées
Ça part et ça revient, mais moi j'suis toujours cloué
J'ai choisi l'argent à l'école, pourtant j'étais doué
Mais l'frigo était vide, j'avais pas l'temps de jouer
J'ai grandi sans père, nourri au secours populaire
C'est vrai qu'c'était la hass, mais y a toujours eu pire, mon frère
Avec mes frères, on barode, on barode dans la zone
À force de rentrer tard, on a dormi dans l'égout
Tarik, dis-leur, c'est système D, les sandwiches à Catalan
En bas du bât', cc à faire des chasses à l'homme
On voulait des lovés, on s'est fait braquer par la BAC
Ou bien y a eu poucave, ou bien au pire y avait pas Bagdad
En tout cas, mon frère m'a sauvé, il a tout pris sur lui
Il a pris une grosse peine, chez nous y a pas d'sursis
Là, là, j'suis dans le mal, j'en ai plein les soucis
J'fume mon teh, j'ouvre ma jack, mon cœur est noir, cousine
Mmmmmh

La casquette à l'endroit
On fume un joint, on s'en va
La sère-mi dans le bât'
Les parca, les rats qui passent et moi j'suis toujours au même endroit
Les lèvres gercées, j'tourne dans l'froid
La poisse m'attrape à chaque fois
Chat noir allume la mèche (mmmmmmmh)
Bonheur, je m'en lasse pas
Un couteau, une plaquette, posé sur l'escalier
Igo, tu connais, nan pas l'choix, j'dois charbonner
La vie m'a pas fait d'cadeaux
J'ai la haine, trop d'pêchés, j'm'endette
Dans l'hall, dans l'hall, les gens m'regardent bizarre
Normal, j'suis abonné

Un couteau, une plaquette, posé, posé sur l'escalier
Igo, igo, tu connais ; j'ai pas l'choix, j'dois charbonner
La vie m'a pas fait d'cadeaux
J'ai la haine, trop d'pêchés, j'm'endette
Dans l'hall, dans l'hall, les gens m'regardent bizarrement, mais j'suis abonné

À quoi bon sert de traîner dans l'hall si tu fais pas les billets
Les condés sont à l'approche, les tits-pe ***
J'ai les couilles pleines, il est temps de filer
Dans mes rêves, la vie est belle comme un aigle au sommet d'la falaise
Dans le bât', ça pue la weed, ouais faut qu'j'prenne l'air
La galère nous a fait fumer la moitié d'un salaire
Ouais, ouais, c'est la merde, j'suis dans l'rouge, faut qu'j'accelère
Comment devenir un homme sans l'exemple du paternel ?
J'veux faire les mili'-mili-mili' avant qu'on m'enterre
J'veux les voir bouche bée, les baiser sans commentaire
C'est DTF, on déboule toujours prêt à faire la guerre
J'prends mes cliques et mes claques, ouais j'ai fait ma valise
Nombreuses sont les personnes qui s'aiment pas mais se font la bise
On les connaît tes mythos ; à force, arrête tes bêtises
J'ai pas ton temps ; sur mon tas, j'me focalise
J'ai pris la sale habitude de rentrer tard les yeux bridés
J'suis dans ma bulle un peu ché-per, pas au point de me duper
C'est vrai, y a du buzz, ça fait plaisir, non mais sans déconner
La vraie question à se poser c'est : "jusqu'à quand ça va durer ?" (ouais)
J'ai mal à la tête, y a des jours comme ça
J'suis pas dans mon assiette
Yemma, faut pas que tu t'inquiètes
J'suis devenu un homme, tu filoches les baqueux enquêtent

Un couteau, une plaquette, posé, posé sur l'escalier
Igo, igo, tu connais ; Non, pas l'choix, j'dois charbonner
La vie m'a pas fait d'cadeaux
J'ai la haine, trop d'pêchés, j'm'endette
Dans l'hall, dans l'hall, les gens m'regardent bizarre, 
Normal, j'suis abonné

Un couteau, une plaquette, posé, posé sur l'escalier
Igo, igo, tu connais ; j'ai pas l'choix, j'dois charbonner
La vie m'a pas fait d'cadeaux
J'ai la haine, trop d'pêchés, j'm'endette
Dans l'hall, dans l'hall, les gens m'regardent bizarre
Normal, j'suis abonné

-------------------
*** paroles manquantes

Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article