Jul - Vie de bâtard

Publié le par Hillslion

.

Je suis désolé, j'fais mon chemin seul
Je suis désolé, j'fais mon chemin seul
Non, j'ai pas changé ; t'as vu, ma gueule
Vie, vie, vie d'bâtard
Vie, vie, vie d'bâtard
Vie, vie, vie d'bâtard

J't'ai compris, mais j't'ai pas pardonné
Dans le fond, poto, je te connais
Désolé, j'ai déjà tout donné
Toujours rien à faire à 3, on part zonner
Trop qui parlent pour rien, frère, oh oui ça m'agace
Trop qui parlent pour rien, frère, trop de chiens d'la casse
Quand je te parle, j'suis sincère, trop d'faux me les cassent
Des grosses têtes dans l'grinder, laissez-moi j'suis ailleurs
J'ai fait comme j'ai pu et comme je l'ai voulu
À force de taffer, avec le temps on évolue
Mets le son à fond ; vas-y, monte le volume
Et toi, petit fils de, arrête de m’appeler en inconnu
Gros cul, grosses lèvres, c'est comme je les aime
YZ, vroom vroom que ça fait DBZ
Juges, procureurs, ils mettent que des grosse peines
On se bippe un coup tordu
Mais on est pas du genre à aller se plaindre

Je suis désolé, j'fais mon chemin seul
Non, j'ai pas changé ; t'as vu, ma gueule
Je suis désolé, j'fais mon chemin seul
Non, j'ai pas changé ; t'as vu, ma gueule
Vie vie vie d'bâtard, vie vie vie d'bâtard
Vie vie vie d'bâtard, vie vie vie d'bâtard

J'rentre dans la zone, les gens m'font le signe Jul
C'est le sang, c'est les deums
Rap ou variété, moi j'mélange les deux
Combien de putes et de jaloux selon toi ?
Ils m'lèchent, j'suis pas encore au sommet
Si tu savais c'que j'étais prêt à faire pourtant
On m'fait passer pour mort, mais d'où viennent ces infos, mec ?
Je suis pas ton frérot
Tu me parles que par interêt
J'ai l'air calme, tu me prends pour un berho ?
Dans pas longtemps, tu vas me faire serrer
La musique m'a charmé, j'suis fou d'elle
J'la partage un peu avec ma bouteille
Pas trop Phillip Plein, pas trop Louboutin
Y a pas à manger, j'partage mon bout d'pain
J'essuie mes larmes au volant, je vois trouble
Comme une impression qu'on me suit à la loupe
T'as un plan, ils veulent te niquer ton coup
Quand ils sont à la dèche, il veulent te niquer ton couple
J'ai fixé la lune, à deux doigts de parler seul
Mon pet' s'éteint, j'le rallume ; il suffisait d'une étincelle

Je suis désolé, j'fais mon chemin seul
Non, j'ai pas changé ; t'as vu, ma gueule
Je suis désolé, j'fais mon chemin seul
Non, j'ai pas changé ; t'as vu, ma gueule
Vie vie vie d'bâtard, vie vie vie d'bâtard
Vie vie vie d'bâtard, vie vie vie d'bâtard
Vie vie vie d'bâtard, vie vie vie d'bâtard
Vie vie vie d'bâtard, vie vie vie d'bâtard
Je suis désolé, j'fais mon chemin seul
Non, j'ai pas changé ; t'as vu, ma gueule
Je suis désolé, j'fais mon chemin seul
Non, j'n'ai pas changé ; t'as vu, ma gueule

Commenter cet article