Dehmo - Ethologie

Publié le par Hillslion

Je travaille pour le nerf de la guerre
Je fais la guerre
Et je vis cette merde en même temps
Les anciens finissent par prendre la cess
Maman, faut qu'j'pèse
Paradoxalement, j'ai peur des balances
J'ai serré mon poing, la rue m'appelle
Vu que j'nique des mères
Pourtant, j'en suis sûr, elles ont le cœur tendre
Ils font pas beaucoup d'bénéf' sur la plaquette
Ils l'ont acheté cher, mais font tous semblant d'avoir le bon plan
Où sont passés les mecs qui bibi ?
Les mecs à rond buvaient dès que y avait les poulets qu'arrivaient dans notre dos
Une cinq portes, trois regards noirs sur des rebeus et des noirs
Évidemment qu'ça pue le shit dans l'bendo
J'suis frais comme si j'étais d'sang pur
D'ailleurs, j'suis toujours frais dommage que ce soit pour squatter le hall
J'ai pris l'habitude d'être avec la famille et les filles faciles, et cette putain d'bonne dope
Des mecs comme moi, y en a plein
Mais qui l'font comme moi, y en a aucun
Notre deuxième mère, c'est la reine des tchoins, Mimi Ou

Elle m'a cueilli dans ses bras comme un gosse délaissé
Mère de ma deuxième famille, elle nous a fait morfler
J'ai distribué les ***, comme Iniesta comme les petits sur l'rrain-té
J'ferais tout pour la quitter, Mimi Ou

J't'ai embêté ; maintenant j'm'en vais
Sans un regard, sans m'retourner
J't'ai embêté ; maintenant j'm'en vais
Sans un regard, sans m'retourner
J't'ai embêté, maintenant j'm'en vais
Sans un regard, sans m'retourner
Mimi Ou, Mimi Ou
Mimi Ou, Mimi Ou

J'ai toujours été un gentil garçon
Et mes motivations menaient toujours au cœur de tes lamentations
Trader entre mauvaises fréquentations
On n'avait pas les mêmes plans, mais disons qu'on a la même passion
Le biff fait vivre le tiekson
Sous tension, on n'aime pas perdre et on fait plus que des égalisations
Bousillé par les films américains, leur fiction
J'étais dans l'action, ma belle encaissait ma frustration
Hey, hey, hey, maman, j'te voyais devant les factures avec les larmes qui débordent
À la récré, c'était soit moi soit ces enfoirés dans le décor
Nos histoires, c'est des cons qui s'adorent et vendent du monde comme des conquistadors

Elle m'a cueilli dans ses bras comme un gosse délaissé
Mère de ma deuxième famille, elle nous a fait morfler
J'ai distribué les ***, comme Iniesta comme les petits sur l'rrain-té
J'ferais tout pour la quitter, Mimi Ou

J't'ai embêté ; maintenant j'm'en vais
Sans un regard, sans m'retourner
J't'ai embêté ; maintenant j'm'en vais
Sans un regard, sans m'retourner
J't'ai embêté, maintenant j'm'en vais
Sans un regard, sans m'retourner
Mimi Ou, Mimi Ou
Mimi Ou, Mimi Ou

J'ai cassé ma puce, dis à mes ients-cli qu'tout est fermé
J'lui ai fait l'amour et j'lui ai dit que mon cœur est fermé
N'imagine pas grand chose de moi, tous les soirs j'suis fonce-dé
Elle suce tellement bien, j'crois elle veut montrer que c'est la meilleure
Et les billets de 500, il m'en faut des milliers
Ouais, les billets de 500, il m'en faut des milliers
La rue m'a fait couler du sang et elle aura fait couler l'mien
Et à part faire du mal, on ne servait à rien
Mmh, tu connais l'histoire, on a grandi sans papa
Mmh, on a tout vu ; la règle, c'est qu'on en parle pas
Mmh, arrête d'ouvrir ta grande gueule, on sait que tu le feras pas
Mmh, Mimi Ou

Elle m'a cueilli dans ses bras comme un gosse délaissé
Mère de ma deuxième famille, elle nous a fait morfler
J'ai distribué les ***, comme Iniesta comme les petits sur l'rrain-té
J'ferais tout pour la quitter, Mimi Ou

J't'ai embêté ; maintenant j'm'en vais
Sans un regard, sans m'retourner
J't'ai embêté ; maintenant j'm'en vais
Sans un regard, sans m'retourner
J't'ai embêté, maintenant j'm'en vais
Sans un regard, sans m'retourner
Mimi Ou, Mimi Ou
Mimi Ou, Mimi Ou

Dehmo - Ethologie
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article