Siboy - Bordel

Publié le par Hillslion

.

L'espoir tue, que des crapules
Qui t'rafalent, s'en tapent de ton statut
Ta réput', on s'en bat les couilles
Corones présent pour assumer sa dépouille
Mon amour vaut cher ; me tester, une erreur grossière
Sinistre comme un cimetière noir comme l’habitacle de Lucifer
Le négro peut devenir sale race
Tuer les siens comme Mobutu
Reste normal, fais pas trop l'thug
Ou c'est nous que tu croiseras na butu
Talent précoce, négro, comme M'Bappé
Tellement j'fais du sale, j'me dis : "qu'est-ce que t'as fait ?"
Dans le regard, je lis esprit mabé
Les keufs me questionnent, j'réponds : "nayebi te"
J'dors le jour, vis la nuit
Mauvais karma, que des ennuis
Baby, baby, baby, suce-moi la bite
En ce moment, j'ai la forme olympique 
Ce rappeur se croit frais, il est tricard
Je vois déjà sa tête sous mes Puma
Fainéant comme un timal
Sache-le : pour l'oseille, j'suis matinal
Était-il un homme ou un animal
Aimait-il les humains comme Hannibal
Tu n'as rien créé, tu ne fais qu'imiter
J'te regarde, j'vois négro limité
Tu donnes pas de signe quand tu vas bien
Casse pas les couilles quand tu vas mal
Le crime ne paie pas pour mauvais délinquant
Même avec une arme, tu n'es pas convaincant
Dans nos têtes, c'est le del-bor
Avant de parler, fais mieux d'abord
Même si t'as raison, je suis pas d'accord
Je pose que sur des sombres accords
Dans nos têtes, c'est le del-bor
Avant de parler, fais mieux d'abord
Même si t'as raison, je suis pas d'accord
J'pose que sur des sombres accords
Del-bor, del-bor
Dans nos têtes, c'est l'del-bor
Del-bor, del-bor, del-bor

Siboy - Bordel
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article